LE DIRECT

Semaine spéciale en compagnie de Michelle Perrot (2/5)

44 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion d'une semaine spéciale, deuxième entretien (sur cinq) de Laure Adler avec l'historienne et militante féministe Michelle Perrot. Une deuxième émission autour de ses travaux sur la classe ouvrière

Son premier engagement dans un parti s’opère à l'Union Progressiste. Plus tard, ce sera le PCF, la lutte contre la guerre d'Algérie ... Elle se souvient du rapport Kroutchev et du "drame hongrois" qui la décide à quitter le parti en 1956, "en douceur, presque en catimini..." Elle évoque son engagement pour la classe ouvrière , à Caen notamment où elle produit des enquêtes sociologiques sur la "culture ouvrière telle qu'elle était" ... A la Sorbonne, les cours d'Ernest Labrousse la marquent énormement. Il devient le directeur de sa thèse sur les grèves ouvrières. Elle choisit une période (1870-1900) et pour celle-ci, étudie "toutes les grèves dans toute la France" . Elle cherche à retrouver "la parole ouvrière" : la grève, "c'est l'ouvrier qui s'empare du théâtre de la rue et existe véritablement en s'exprimant lui-même..." Elle revient sur son livre "Mélancolie ouvrière" , restitution du parcours d'une femme en grève en Isère, Lucie Baud . L'occasion de "donner peut-être aux femmes une place que je ne leur avais pas toujours reconnue dans les grèves ouvrières" . "Faire de l'Histoire de cette manière-là, c'est chercher des traces à travers le temps, les êtres, les ombres, la lumière..." Une vision inspirée par Patrick Modiano . La vie de Lucie Baud est pleine d'énigmes. Elle nous parle ensuite de Georges Brassens , du concept d'imaginaire... Elle cherche à savoir "comment vivaient les gens (...) peut-être pour comprendre pourquoi nous, on vit" . Elle se sent proche de la nouvelle histoire , qui "cherche les émotions, les passions, les singularités, les personnes , réintégre la littérature, la biographie..." L'entretien se termine sur Mai 68 , alors qu’elle était assistante à la Sorbonne... "L'Histoire a un chemin. Elle change, elle a changé, elle changera (...) L'Histoire est un constant rapport entre le présent et le passé. Les questions se renouvellent, le regard change. Nous avons changé et nous changerons. .."

Michelle Perrot
Michelle Perrot Crédits : Corinne Amar - Radio France
Intervenants
  • historienne, professeure émérite d’histoire contemporaine à l'université Paris-Diderot.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......