LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Philippe Garrel
Épisode 3 :

Philippe Garrel: "Avec mes acteurs, j'essaye de ne faire qu'une seule prise."

44 min
À retrouver dans l'émission

Troisième entretien aux côtés de Philippe Garrel. Réalisateur de "La Jalousie" (2013) et de "L'ombre des femmes", Laure Adler est venue à sa rencontre à l'occasion d'une série "spéciale cinéma" dédiée au Festival de Cannes.

Philippe Garrel
Philippe Garrel Crédits : Samuel Bernard Blatchley

Lorsqu’il ne tourne pas, Philippe Garrel est en répétition. « Je répète avec des comédiens une fois par semaine. Tous les samedis pendant un an. (…) Comme (…) je tourne en pellicule, il ne faut pas que j’utilise beaucoup de pellicule. Donc j’essaye de faire une seule prise.»

L’impression de réalisme de ses films est le résultat d’un processus précis. Il dit, à propos du choix de ses comédiens par exemple, qu’il désigne « les uns par rapport aux autres » : « Je pars d’un comédien et je cherche son partenaire et après je cherche le partenaire du partenaire. C’est ma méthode qui s’est améliorée petit à petit. »

Attaché à la pellicule, il ne porte pas de critique vis-à-vis du numérique. Il reste cependant fidèle aux habitudes et à au savoir-faire technique qu’il a déployé pendant sa carrière de cinéaste avec le film argentique. « Je ne veux pas réapprendre les nouvelles machines. Comme je sais ce que c’est qu’une caméra, (…) une table de montage 35mm, il faudrait réapprendre tout. (…) Donc c’est aussi parce que j’aime bien connaître les machines que j’emploie… »

Il raconte le processus par lequel il dirige la caméra et décide de ses plans : « Je ne regarde pas dans la caméra, mais dans mon viseur. Je marque une croix à l’endroit où je me trouve, je marque l’objectif que j’ai utilisé avec mon viseur et avec une toise, je relève la hauteur où je me trouve. Après je marque par terre la hauteur de l’objectif et je demande au chef machino, de me mettre l’objectif à telle hauteur, tel angle, tel axe et tel cadre.. »

Dans le cinéma de Garrel, les étapes de réalisation semblent se confondre. Méthodique, économe, en plus de monter ses films alors même qu’il les tourne, il jette ses acteurs, pourtant préparés, face à cette caméra à coup unique, provoquant chez ses interprètes la tension et le trac qui donnent à sa direction d’acteurs ce style rare et spontané.

Bibliographie

La jalousie

La jalousieSBS Production, 2013

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......