LE DIRECT
Démantèlement de la jungle de Calais
Épisode 3 :

Rencontres dans la jungle de Calais: Hamid et Bambino.

44 min
À retrouver dans l'émission

Pour ce troisième Hors-champs dédié aux réfugiés, Laure Adler est partie à la rencontre de deux habitants de la jungle de Calais: Hamid, réfugié soudanais, et Bambino, un jeune calaisien venu partager son sort avec celui des réfugiés.

Démantèlement de la jungle de Calais
Démantèlement de la jungle de Calais Crédits : London News Pictures/MAXPPP Ian Homer/LNP

Laure Adler retrouve les deux amis au domicile de Hamid. Une cabane, faite de bâches, arrangée en une vétuste petite maison. L’intérieur est fait de tissus brodés et y est presque confortable. « Bonsoir, vous êtes dans la jungle ! dit Hamid, et vous êtes chez vous et chez nous. C’est la même. ». Hamid habite ici depuis trois mois maintenant. La maison, c’est un ami qui la lui a construite. « Maintenant il est logé dans un foyer ; c’est moi qui vis ici pour le moment. Je l’ai remplacé. »

Contrairement à Wassim que nous avons entendu hier, Hamid se sent bien dans la jungle de Calais : « aujourd’hui je me sens à l’aise, je me sens tranquille ». En 2014, il quitte le Soudan pour la Lybie, fuyant « la guerre », « la merde ». « Maintenant je suis en France. En Europe. Loin de ma famille, loin de mon pays. ». Ce départ n’était pas sa décision. « C’est ma famille qui m’a obligé de quitter le pays à cause de la guerre ».

Au Soudan, Hamid a vu la guerre. Pendant « presque six ans, j’étais dans l’armée. J’étais un enfant soldat. » Le tragique de cette expérience semble indicible. « J’ai fait souffrir des milliers de mes frères et sœurs. On s’est combattus entre nous-mêmes. (…) Il y a des milliers de morts par jours. J’ai vécu la merde et c’est tout. »

Laure Adler se tourne ensuite vers un jeune calaisien qui vient souvent trouver logis chez Hamid. Insolite compagnon de galère, Pierre-Ive, qu’on surnomme ici « Bambino » a 19 ans et vient de Calais. « Je suis arrivé ici en septembre, par les manifestations de soutien aux réfugiés. Je suis arrivé avec une idée globale de la jungle, et l’envie de rencontrer toute les nationalités». Le hasard faisant, et grâce à la connaissance du français de Hamid, Bambino et lui deviennent proches. « Il y avait un respect qui était à trouver ici. Qu’on a trouvé l’un envers l’autre »...

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......