LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

J. M. G. Le Clézio, écrivain

58 min
À retrouver dans l'émission

J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio © C. Hélie/Gallimard J.M.G. Le Clézio a reçu le Prix Nobel de Littérature 2008, jeudi 9 octobre. En 1963, lorsqu'il reçoit, à vingt-trois ans, le prix Renaudot pour son roman *Le Procès-verbal * , Jean-Marie-Gustave Le Clézio est une énigme pour le public. D'ascendance anglaise par son père et bretonne par sa mère, J.M.G. Le Clézio partage ses études secondaires et supérieures entre la côte méditerranéenne, à Nice, où il naquit en 1940, et les rivages de l'Angleterre, à Bristol. Outre de nombreux voyages, J.M.G. Le Clézio n'a pas cessé d'écrire depuis l'âge de sept ou huit ans : poèmes, contes, récits, nouvelles, dont aucun n'avait été publié avant *Le procès-verbal * , son premier roman. Son oeuvre compte aujourd'hui une trentaine de volumes. En 1980, il a reçu le Grand Prix Paul-Morand décerné par l'Académie française pour son roman *Désert * . Aujourd'hui nous vous faisons écouter l'entretien du 31 décembre 2000 consacré en partie à * Coeur brûlé et autres romances * (Gallimard, 2000). Au cours de cet entretien J.M.G. Le Clézio évoque également son enfance, ses lectures et les sources de son imaginaire.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......