LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Dans nouveau squat de migrants à Calais

5 min
À retrouver dans l'émission

Squat à Calais
Squat à Calais Crédits : Clément Baudet - Radio France

D'après l'association Médecins du Monde , ils sont entre 1000 et 1200 migrants à vivre dans les rues de Calais, en espérant pouvoir passer la frontière. Un nombre en augmentation ces derniers mois d'après les associations humanitaires. Début juillet, un campement de fortune et trois squats à Calais ont été évacués par la police. La semaine dernière la mairie UMP a pris un arrêté "anti-bivouac et anti-regroupement" qui vise directement les migrants, sans pour autant proposer des alternatives pour résoudre la crise sanitaire plus de douze ans après la fermeture du centre de Sangatte.

Suite à l'évacuation musclée d'un camp par des CRS début juillet, des militants et des migrants ont ouvert un nouveau squat dans une ancienne usine de recyclage de métaux. C'est là que vivent depuis huit jours une centaine de personnes. Dans cette zone à ciel ouvert, une cuisine de fortune, des tables et quelques chaises. Deux grandes tentes, des douches et des sanitaires ont été installés par Médecins du Monde . Les dons arrivent en grand nombre et la vie en collectivité s'organise doucement. Mais l'avenir de ce nouveau squat est incertain. Le propriétaire du site a demandé son évacuation pour des questions de sécurité. Le tribunal d'instance de Calais tranchera la question mardi 22 juillet. En l'absence d'autres solutions les militants et les migrants espèrent bien échapper à l'expulsion, au moins pendant la période estivale.

Un reportage de Clément Baudet.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......