LE DIRECT
H3VR, robot désherbeur

Agriculture : vers la robotique éthique ?

5 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui, direction Beauvais, à l'école d'ingénieurs UniLaSalle, où un groupe d'étudiants a construit H3VR, robot désherbeur de rang de betteraves !

H3VR, robot désherbeur
H3VR, robot désherbeur Crédits : P. Peeters/GFA - Groupement Foncier Agricole

Depuis le 1er janvier, certaines communes ont le droit de bannir totalement l’utilisation des produits phytosanitaires, produit chimique utilisé pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux. Si le « zéro phyto » existait déjà partiellement, il tend à se généraliser, et certains agriculteurs soulèvent un paradoxe : « On a l’impression de revenir 50 ans en arrière ».

Pour autant, cela n’empêche pas les ingénieurs spécialisés de renouveler l’offre de la machinerie agricole.

A Beauvais, UniLaSalle, école d’ingénieurs en Sciences de la Terre, du Vivant, et de l’environnement, s’attache à former des étudiants qui tentent de répondre aux besoins des agriculteurs, tout en préservant l’environnement.

C'est donc là-bas que le micro s'en est allé. Baptiste et Quentin, deux des cinq étudiants qui ont conçu le prototype du robot désherbeur, H3VR étaient présents. Tous les Cinq sont élèves-ingénieurs en Agronomie et Agro-industries. Fils d’agriculteurs, ils ont donc pu travailler au plus près des premiers intéressés, et ainsi juger de l'utilité de ce petit robot, qui arrache ces herbes, que nous ne saurions voir !

Parce que désherber, c'est quotidien, ça prend du temps, c'est répétitif, ça demande de se baisser, arracher, se relever... Une tâche douloureuse avec le temps.

H3VR, a été construit en six petits mois. Il permet donc d'accompagner l'Homme dans son travail, tout en respectant l'environnement : l'agro-machinisme est ici au service de l'agro-écologie.

L’idée, c’était bien de concevoir quelque chose de simple, et d’efficace, qu’il n’y ait pas trop de technologie ultra développée... et, de s’inscrire dans la nécessaire ère du temps, qui exige nous ayons de moins en moins recours aux produits phytosanitaires et désherbants chimiques, type glyphosate. Et puis, privilégier une petite machinerie, plus abordable en termes d’utilisation et d’accès, ce peut être aussi, selon ces étudiants-ingénieurs, une nouvelle façon d’équiper les exploitations.

Chroniques

7H37
22 min

L'Invité des Matins d'été (1ère partie)

Dans l’antichambre de la communication élyséenne
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......