LE DIRECT
Jean-Philippe Cathal, du Domaine du petit Marsalet ne fera pas de vin cette année après l'épisode de gel ce printemps.

Les viticulteurs, premiers témoins des changements climatiques

5 min

Dernier épisode pour les viticulteurs : la vague de gel fin avril, en plein coeur du printemps. Rencontre avec les vignerons de Dordogne, qui pour certains ont tout perdu à cause des caprices du climat.

Jean-Philippe Cathal, du Domaine du petit Marsalet ne fera pas de vin cette année après l'épisode de gel ce printemps.
Jean-Philippe Cathal, du Domaine du petit Marsalet ne fera pas de vin cette année après l'épisode de gel ce printemps. Crédits : Caroline Pomès - Radio France

Deuxième épisode de notre série d’itinéraires bis consacrée au dérèglement climatique. Nous partons ce matin dans le Bergeracois, en Dordogne à la rencontre de ce viticulteur, Jean-Philippe Cathal, au Domaine du petit Marsalet. Dernier épisode des dérèglements du climat pour ce vigneron : le gel au printemps.

Tout est déréglé : les températures sont démesurées en été parce qu'il manque de pluie, parce que la plante n'a pas le soleil et la pluie au bon moment... Y'a quand même un problème avec nos cépages qui ne sont plus du tout adaptés.

Jean-Philippe Cathal ne pourra pas vendanger en octobre. Le gel a brûlé ses vignes, fin avril et la repousse n'a pas été bonne et ne donnera rien. Ce vignoble est dans sa famille depuis cinq générations et "c'est la première fois que ça arrive", raconte sa mère, Francine Cathal, qui ne va même plus dans les vignes, écoeurée par ce qui leur arrive.

"Il n'y a plus de saisons, explique Jean-Philippe Cathal et notre cépage, comme le Merlot, n'est plus adapté." Les vignerons du Bordelais, du Lot-et-Garonne et de Dordogne pensent alors à planter des cépages méridionaux, d'Espagne ou du Sud-Est de la France. "Bientôt nous irons planter nos cépages en Angleterre !"

Chroniques

7H37
23 min

L'Invité des Matins d'été (1ère partie)

Éternelle Jeanne Moreau
À venir dans ... secondes ...par......