LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Docteur Chouchou", dessins d'enfant pour le Dr Patrick Laine qui officie à Saulnot (Haute-Saône depuis 35 ans).

Médecin de campagne et désert médical : partir à la retraite et "abandonner" ses patients ?

7 min

Voilà un an et demi que Patrick Laine essaie de prendre sa retraite mais qu'il ne s'y résout pas. Malgré une annonce passée sur Leboncoin où il explique qu'il "cède tout": cabinet médical équipé pour deux médecins, logements "en attendant" et patientèle.. En vain: personne ne vient et lui, continue.

"Docteur Chouchou", dessins d'enfant pour le Dr Patrick Laine qui officie à Saulnot (Haute-Saône depuis 35 ans).
"Docteur Chouchou", dessins d'enfant pour le Dr Patrick Laine qui officie à Saulnot (Haute-Saône depuis 35 ans). Crédits : Clémence Allezard - Radio France

Nous partons en Haute-Saône, à Saulnot et ses environs, en tournée avec Patrick Laine, médecin depuis 35 ans. Depuis un accident cardiovasculaire, il essaie de prendre sa retraite mais il ne trouve pas de success.eur.e. La perspective de se retrouver sans médecin inquiète énormément ses patient.e.s, souvent âgé.e.s parfois peu mobiles et pour qui il est "le médecin de famille". Il "voit naître et mourir", pèse les nouveau-né.e.s aussi bien qu'il accompagne vers la fin. Une ancienne patiente lui en a même fait un joli poème, qui trône fièrement dans une de ses salles d'attente flambante neuve.

"Le médecin de campagne", poème d'une ancienne patiente de Patrick Laine, médecin généraliste à Saulnot.
"Le médecin de campagne", poème d'une ancienne patiente de Patrick Laine, médecin généraliste à Saulnot. Crédits : Clémence Allezard - Radio France

Il connaît histoires - de santé et petits secrets - fait preuve d'écoute et d'empathie: "des qualités humaines primordiales pour un médecin généraliste" mais qu'on ne valorise plus, selon lui. Car si les déserts médicaux se forment et s'il est si complexe d'attirer de jeunes médecins dans les zones rurales malgré moult méthodes incitatives, c'est du fait, pour Patrick Laine, des critères de sélection en faculté de médecine. On sélectionne des bon.ne.s en maths et en physique qui, bien souvent, s'orientent vers la chirurgie ou des spécialités, considérées plus "prestigieuses". Des métiers où l’on met des barrières entre le ou la patient.e et soi: un "plateau technique", une radio, un scanner… On se laisse "moins solliciter" par le ou la patient.e, et on s’implique moins même émotionnellement… Ainsi, mécaniquement, pour le médecin de campagne, beaucoup délaissent la médecine générale.

Il faut quand même trouver quelqu'un qui puisse se déplacer comme ça, même le soir. Quand ma grand-mère est tombée samedi dernier, il est venu à 21h et a pu s'occuper de tout . Nous avons "juste" à nous inquiéter pour l'état de santé...

Christophe, patient du Dr Laine depuis ses 5 ans. Le reste, c'est en effet Patrick Laine qui s'en charge, "un don de soi" comme il le dit, de jour comme de nuit.

Pour Patrick Laine, une seule solution pour lutter contre les déserts médicaux même si le mot en fait frémir certain.e.s, "l'obligation" d'exercer à la campagne, au moins un an. Comme les professeur.e.s et les polici.er.ère.s. Mais cette option a été encore récemment écartée par la ministre de la santé, Agnès Buzyn. Alors, en attendant, Patrick Laine continue ses tournées… Cette fois-ci, c’étaient près de 100 km, "une petite journée", et tout le monde à Saulnot et ses alentours désespèrent: les patient.e.s bien sûr mais aussi les infirmières et Christian Gaussin, le maire.

Aujourd'hui, je n'ai pas une seule personne qui vient me voir, même pas un curieux qui viendrait pour voir comment je travaille. Pas une touche. Je suis sidéré. Et pas une seule consultation ne se passe sans que [... mes patients] ne m'en parlent. Ils sont dans l'inquiétude complète, celle de la crainte de se retrouver sans médecin. Alors je les rassure, leur dit que je continue six mois, un an... Mais le monsieur commence à fatiguer...

Chroniques
7H37
19 min
L'Invité des Matins d'été
La découverte d'une vie extra-terrestre est-elle imminente ?
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......