LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Charles Cros (1842-1888)
Épisode 3 :

Les principes de l’art

3 min
À retrouver dans l'émission

On sent frémir la verve de Queneau dans les poèmes fantaisistes de Queneau. Il y a un Cros qui ne tient pas en place, prêt à réfuter ses poèmes les plus graves, un homme en constant travail d’invention.

Portrait de Charles Cros (1842-1888)
Portrait de Charles Cros (1842-1888) Crédits : Nadar - Getty

Un monde à la croisée. Cros est indissociable de ceux qui l’entourent dans son époque, à commencer par Rimbaud qu’il rencontre, Jules Laforgue ou Jarry. Ils sont tour à tour Vilains Bonshommes, Zutiques ou Hydropathes, ils connaissent les joies de l’incartade, ce que Pierre Rosanvallon dans sa « Société des égaux » nomme l’individualisme de distinction, tenant pour figure symbolique les poètes maudits, méconnus ou rejetés, qui payent ainsi leur aptitude à se démarquer.

De tant de diamants ravie / Se mire au ruisseau de mes vers. / Je dirai donc en ces paroles / Mes visions qu'on croyait folles                                           

Charles Cros, "Inscriptions", in Le Collier de Griffes, Paris, Gallimard, 1972

Bibliographie

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......