LE DIRECT
Eugenio de Andrade en janvier 2003
Épisode 3 :

Les inquiets

3 min
À retrouver dans l'émission

Aussitôt qu’ils s’exposent et ferment les yeux sous l’ardente caresse du soleil (nous dormions nus à l’intérieur des fruits) ils paniquent un peu, sans rire. Et semblent en vouloir au bonheur.

Eugenio de Andrade en janvier 2003
Eugenio de Andrade en janvier 2003 Crédits : GUILHERME VENANCIO/EPA - Maxppp

Alors, quelle autre chose si lointaine, veut toucher le poème ? Quitter cet imparfait du temps ? Faire lumière et s’arracher de soi, dit Bonnard à travers Janvier.

S'arracher de soi pour inventer le moment parfait sous le moment parfait. Faire voir ce qu'on entrevoyait.

Par l'humidité on descendait aux fontaines -je me souviens. Des lèvres. Ludovic Janvier

Textes extraits de:

- EUGENIO DE ANDRADE Matière Solaire éditions poésie Gallimard

- PAUL VALERY Le cimetière marin : et autres poèmes : anthologie Edition Larousse

- LUDOVIC JANVIER Bientôt le soleil éditions Flohic

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......