LE DIRECT
Franck Venaille
Épisode 1 :

Frank divisé par Jules:

3 min
À retrouver dans l'émission

Les premiers mots tirés de «la descente de l’Escaut» font un portrait de l’artiste en promeneur dépressif, ponctué cette fois d’un poème de Jules Laforgue.

Franck Venaille
Franck Venaille Crédits : Jacques Sassier

Frank Venaille, notre Edouard Munch du poème de l’Escaut, achève son cri premier dans une finale au tour insolent «Ah, nuées accourues des côtes de la Manche // Vous nous avez gâté notre dernier dimanche.» (Laforgue) . La gravité n’est pas écornée car si Venaille vient par des eaux sombres, il aime les dérisions chantonnantes ( comme cette préface poème où il bruite une crise de Parkinson). Il faut ici capter l’allusion, l’Escaut au-delà d’un tableau, c’est l’instant qui traverse. Écoulement d’où les mots semblaient muets, or cette mobile fixité sur le cours, les rend plus perceptibles.

Textes extraits de:

La descente de l'Escaut Suivi de Tragique alerte de Franck Venaille préface Jean-Baptiste Para aux éditions Gallimard

Chaos de Frank Venaille aux éditions Mercure de France

Moralités légendaires de Jules Laforgue chez Flammarion

Les complaintes de Jules Laforgue chez Flammarion

Le Goncourt de la poésie/Robert Sabatier 2017 a été attribué à l’unanimité à Franck Venaille pour l’ensemble de son œuvre

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......