LE DIRECT
Franck Venaille
Épisode 3 :

Complaintes respectives

3 min
À retrouver dans l'émission

Celle de Laforgue est « la complainte de l’oubli des morts », pour Venaille, «les barques désormais sont vides»

Franck Venaille
Franck Venaille Crédits : Jacques Sassier

Marqué à jamais par 24 mois de guerre en Algérie, une enfance « triste et catholique » qui le révulsera, et la découverte du pays flamand, meurtri par les désillusions de son engagement politique et poétique à l’Action Poétique, il a largué les amarres du sens commun, pour naviguer au plus près de son identité déchiquetée : « Je viens de loin. J’ai vu les villes avec leurs cimetières, les morts qui manifestaient moi j’embrassais Bernard sur la bouche dans les chiottes du Canon de la nation, je viens de loin avec mon ami Essenine. Les hommes je les ai vus se battre humilier, torturer, ricaner, appeler leurs mères, femmes, enfants couvées. J’ai pris part, j’ai manifesté avec ceux de La Havane et d’Alger, j’ai vendu l’Huma eu froid peur envie de trahir de me reposer ».extraits du site esprits-nomades.com

Textes extraits de:

La descente de l'Escaut Suivi de Tragique alerte de Franck Venaille préface Jean-Baptiste Para aux éditions Gallimard

Chaos de Frank Venaille aux éditions Mercure de France

Moralités légendaires de Jules Laforgue chez Flammarion

Les complaintes de Jules Laforgue chez Flammarion

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......