LE DIRECT
 Hervé Prudon
Épisode 2 :

La douceur et le vent

3 min
À retrouver dans l'émission

L’un des meilleurs écrivains de sa génération, un styliste. Et parmi ses familles d’élection on trouve Richard Brautigan ou Paul Verlaine.

 Hervé Prudon
Hervé Prudon Crédits : Sylvie Peju

le ciel le temps j’aurai passé ma vie 

à leur adresser la parole en mesurant 

la substance de ma conversation 

Bohème et discrètement érudit, toutes poésies se glissent dans ses proses.  Retrouvant l’écriture épuisée, cahotante et fiévreuse, sans relâchement sans faute, sur les derniers cahiers d’Hervé Prudon que nous confiait la romancière Sylvie Péju, feuilletant ses quotidiennes aventures autour des mêmes mots, cette volonté de ne se perdre dans aucun divertissement, sans digression, sans actualité, n’étant que son propre sujet, restant lui-même au bout... j'avais cette image à la fois monacale et hirsute qui me sautait d’avant à la figure. Le solitaire est dans la grotte, la grotte dans un immeuble plutôt récent, dominant assez le quartier Porte d'Orléans pour se retrouver dans le ciel, des journées entières ces derniers mois, cloué par son état de faiblesse extrême. Il avait déjà joué au malade et nous avions partagé cette oisive activité, cette occupation délirante d'un théâtre, en y jouant au docteur avec une bande de cinq ou six acteurs et musiciens puisqu’il voulait bien s’hospithéâtraliser avec nous et revivre des épisodes de cette opération dont il sortait en 98. (Jacques Bonnaffé) « Comme des malades » fut présenté au théâtre de la Bastille en 99. 

Les textes d’Hervé Prudon présentés ici sont inédits, écrits avant sa mort fin octobre 2017. La BNF retrace son parcours.

Tristan et Iseut adapté par Hervé Prudon sur France culture

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......