LE DIRECT
Antoine Mouton
Épisode 3 :

Où mot tient tête

3 min
À retrouver dans l'émission

Le poème "Après quoi" (Chômage monstre) tente de se dégager par les mots, leurs assonances et leur culbute sonore, du vide soudain de l’absence d’emploi. Qui n’équivaut pas à la perte du travail. « Et si on remplaçait l’emploi par le travail ! » formulation de Bernard Stiegler

Antoine Mouton
Antoine Mouton Crédits : La Contre Allée

Les gestes du travail reviennent dans l'absence et forment un langage par désœuvrement au déroulement hyperactif par dévidage de la pelote d’angoisse. Une construction savante naît sous nos yeux, activité de substitution se refusant d'aller nulle part.

J'ai creusé où on m'a dit de creuser / j'ai pris ma pelle et ma pioche / j'ai mis mon casque et mes œillères / j'ai vu quand même : le travail est un mensonge / j'ai eu un emploi on m'a donné un emploi du temps / je n'avais plus de temps pour moi / j’étais pillé, employé pour le temps que je représentais

Antoine Mouton, Chômage monstre, La Contre Allée, 2017

Bibliographie

Chomage Monstre (2017)

Chômage monstreAntoine MoutonLa Contre Allée, 2017

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......