LE DIRECT
Babouillec
Épisode 1 :

"Oiseau de liberté volée"

3 min
À retrouver dans l'émission

«Je suis Babouillec très déclarée sans paroles.» mais tous ceux qui s’approchèrent de cette Hélène, de naissance autiste, en sont restés sans voix.

Babouillec
Babouillec Crédits : edition rivages

Les poètes interrogent la parole d’avant les mots. Souvent. Et voilà, chrysalide contrariée, notre Hélène contenant des mots d’avant la parole, sa faim première les faisant apparaître lettres par lettres, grimace dans l’effort ou sourire dans l’intention: «L’écriture jaillit par intempérance, goutte à goutte du fond poétique de l'ivresse des mots.» (Babouillec) Décrire un phénomène n’en retire pas la poésie, vous assistez à un arc en ciel en plein jour de nuit, mettons sur fond d’aurore boréale, ça peut exister sans doute, mais cette fois l’arc en ciel prend en main les explications physiques de sa venue, jubilant de la stupéfaction qu’il engendre, il joue avec les richesses les chatoyances du langage et l’or des sonorités, il mobilise les images et les allusions, les cadences, les scansions. Et voilà l’esprit poète, esprit frappeur et poète, frappeur d’existence enfouie hurlante de vie. Ce n’est pas facile d’écrire quand on est arc en ciel, mais en même temps on a dix fois plus de raisons de le faire que n’importe qui. Le faire poétiquement aujourd’hui est une tentative de sens, un geste d’organisation, un témoignage chez Babouillec de l’ébullition intérieure et de la force des mots.

Textes extraits de: Algorithme éponyme | BABOUILLEC et autres textes édition Rivages

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......