LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.
Épisode 4 :

le Tage n'est pas la rivière qui traverse mon village.

3 min
À retrouver dans l'émission

Le Tage est plus beau que la rivière qui traverse mon village / Mais le Tage n'est pas plus beau que la rivière qui traverse mon village, / Parce que le Tage n'est pas la rivière qui traverse mon village.

.
. Crédits : noodles production

Traduction enchantée de la coupure entre local et mondial. Et comment cette rupture se nourrit d’humour, face à toute globalisation. Les premières parutions du "Gardeur de Troupeau" au Portugal sont de 1946, plus de dix ans après sa mort… On continue aujourd'hui d’exhumer des textes inédits et des lettres de la prodigieuse malle, sauvée de justesse et déposée à la bibliothèque nationale de Lisbonne. 

A signaler un petit chef d’oeuvre, moyen métrage d’Eugène Green réalisé à Lisbonne : Comment Fernando Pessoa sauva le Portugal… En cours de distribution.

Mais peu de gens connaissent la rivière de mon village, 

Où elle va

D'où elle vient.

Et c'est parce qu'elle appartient à moins de gens

Que la rivière de mon village est plus grande et plus libre. 

Extrait de:

Le gardeur de Troupeau de Fernando Pessoa édition Unes

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......