LE DIRECT
 Mina Loy et Peggy Guggenheim
Épisode 1 :

Il n’est ni vie ni mort

3 min
À retrouver dans l'émission

Après son « Manifeste féministe & écrits modernistes » Olivier Apert a regroupé et traduit les poésies complètes de Mina Loy.

 Mina Loy et Peggy Guggenheim
Mina Loy et Peggy Guggenheim Crédits : George Rinhart / Corbis Historical - Getty

L’esthétique vient à la poésie sans s’obliger à l’illustration fleurie, aux taches d’encre et autres ondulations rêveuses, pour preuve la solide couverture de « Nous » qui accueille un deuxième fois Mina. Et nous, en écho à cette émission passionnante de Manou Farine le 15 septembre (Poésie et ainsi de suite) il nous fallait tenter de rendre voix à Mina Loy poétesse et artiste, née anglaise en 1882 disparue au milieu des années soixante, américaine. Stations multiples : Munich Paris Florence New-York. Le futurisme italien, les avant-gardes artistiques et littéraires, les amitiés et amours de Marinetti, Duchamp, Picabia, Pound, Joyce, William Carlos William, Gertrud Stein et au centre : Arthur Cravan le poète-boxeur, premier et dernier amour entre 1917 et 1918. 

Il n’est ni Vie ni Mort

Seulement l’activité

Et dans l’absolu

Nulle déclivité.

Il n’est ni Amour ni Désir

Seulement la générosité

Qui voudrait posséder

Est nullité.

Extrait de

Il n'est ni Vie ni Mort de Mina Loy édition NOUS

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......