LE DIRECT
Nimrod Bena Djangrang
Épisode 1 :

le lieu du poème

3 min
À retrouver dans l'émission

Nimrod a le goût de fascination, s’il parle de bois flottés nous n’entendons que rareté du teck et de l’okoumé, à chaque mot la patience décerne un léger tournis.

Nimrod Bena Djangrang
Nimrod Bena Djangrang Crédits : Marc Melki

Je suis un paysan sans pays. On m'a volé mes terres, On m'a volé la terre.

(Babel Babylone)

_..................
_

J’aurais un royaume tout à moi en bois flottés. Une rivlère de diamants en désespoir de cause

Textes extraits de: J'aurais un royaume en bois flottés : anthologie personnelle 1989-2016 de Nimrod Bena Djangrang ed. Poésie Gallimard

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......