LE DIRECT
Patrick Laupin
Épisode 4 :

Ce qui fait mal qu'on aime encore.

3 min
À retrouver dans l'émission

"Ce qui est profond ne se cache pas. Il se devine sous les yeux. Le ruban gris des fumées d'usine. Les vitres du voyage. Le tocsin maraudeur des portières. Le vert horloger des prairies marée basse. La terre sans escale. Arbres de Judée et rose d'amandier qui périssent dans le vent."

Patrick Laupin
Patrick Laupin Crédits : Tanguy Guézo / Espace Pandora

Est-ce qu'une vie est un livre réussi ? Ou un livre une vie réussie ?

Le désespoir bras ballants dans le vide. Tout est lointain comme un dieu mort par indifférence. Malade de ce qui ne parle pas je le fus souvent. 

Je me sens solidaire des pauvres gens, des petites mains, ils souffrent, le soleil les quitte. Comment dire ? Comment faire quand on est perdu ? 

Je ne dis rien. Je me tais. J'écris. Ça me calme. Ça me décomplique. C'est une manie. Je fais de mal à personne.

Toutes mes phrases sont orientées par ces cartes géographiques et ce climat d'un dialogue entre le silence et les voix du monde. 

_J'écris pour donner du fil à retordre à ma folie. A la parole sonore de la légende. Au grand appareil de la terre qui fait clameu_r. 

Extrait de L’homme imprononçable de Patrick Laupin -  éditions la rumeur libre

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......