LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vadim Kozovoï
Épisode 1 :

L’obscur le lumineux

3 min
À retrouver dans l'émission

Tendance réitérée à l’association : cette semaine, celle d’une turbulence russe nommée « Vadim Kozovoï » avec le placide Mallarmé.

Vadim Kozovoï
Vadim Kozovoï Crédits : Wiki Commons

Il y a d’emblée cette chose qui réunit les deux poètes : notre effarement doux à la lecture. Qu’a-t-il voulu dire, le sait-il tout à fait ? Ces obscurités nous parlent, la brume se lève ou s’élève au cours du poème et au lieu de nous en écarter, nous remet sous sa possession. 

« (...) Qui parle autrement que tout le monde risque de ne pas plaire à tous ; mieux, de passer pour obscur aux yeux de beaucoup.  (Mallarmé)

Mort en France à 62 ans en 1999, traducteur et poète, ancien prisonnier politique, Vadim Kozovoï doit son exil à de nombreux écrivains français, tels Gracq, Michaux, ou Blanchot. 

Je voudrais aux brumes de la peine 

seul et non pour l'ombre de ces chants 

m'endormir même si l'autre à la traîne 

vient au cœœur pencher obscurément 

(traductions de Michel Deguy et Jacques Dupin en collaboration avec Kozovoï)

Extrait de Hors de la Colline de Vadim Kozovoï Ed.Hermann (ISBN 978-2-7056-5977-6)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......