LE DIRECT

Jacques Bonnaffé lit la poésie

Par Jacques Bonnaffé
du lundi au jeudi de 15h55 à 16h

Du lundi au jeudi, 5 minutes de lecture par Jacques Bonnaffé avec un poète différent chaque jour.

Un poète par semaine, quatre doses poétiques à heure fixe semblent une bonne voie pour l’édition sonore du poème, ouvrant le champ aux écritures nouvelles. Les mots veulent se faire entendre pour ce qu'ils sont. Radiophonique est la poésie ! Voilà notre manière d’être sur le terrain : peu de place à l’évaporation poétique. La régularité, la brièveté portent avec elles l’action. Avancer toujours, résonnant des lieux de parole publique ou des scènes littéraires, comme rattachés à la vie. Glissant quelquefois des citations plus anciennes, les bons vieux poèmes. Et l'on entrevoit quelques compagnonnages. Histoire ne pas nous perdre tout à fait seul dans la galaxie.

Depuis septembre se sont succédés Paul Fournel, Valérie Rouzeau, Lucien Suel, Jacques Roubaud, Claude Ber, Ludovic Janvier, Jean-Pierre Chambon, Pasolini... Sans compter un semaine thématique Cop 21, une autre "War Poètes" portant sur 14/18. À venir : Louis-Francois Delisse, Zeno Bianu, les poètes Syriens, Werner Lambersy, Sony Labou Tansi, Jean-Pierre Verheggen....

Jacques Bonnaffé est un comédien engagé par ses choix au cinéma, sa relation aux écritures ou dans son parcours avec les metteurs en scène. Il étend sa pratique artistique à des domaines divers, lectures ou concerts parlés, mise en scène, enregistrements mémorables, performances ou banquets littéraires, accordant à la poésie vivante, qu'elle soit dialectale ou savante, une part privilégiée.

TOUTES LES DIFFUSIONS

Un nouveau monde (4/4) : Coup de chauffe et ras la casquette
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 29/06/2017

Avec Verheggen en son dernier opus, le lecteur retrouve des poumons de bateleur. Faudrait pas en abuser, notre chère radio aime et protège la confidence...

Un nouveau monde (3/4) : Sophie Loiseau en Naturewriting
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 28/06/2017

Sophie Loizeau dit s’émerveiller pour le texte lu, quand la scansion des phrases l’amène à distinguer un «écouter lu» et «le voir écrit». Dans «ma Maitresse...

Un nouveau monde (2/4) : les constellations cachées
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 27/06/2017

Pour présenter Ivar Ch’vavar il faut annoncer qu’on va s’y perdre, et qu’il faudra des recours d’imagination et d’enquêtes. Il se démultiplie pour nous...

Un nouveau monde (1/4) : Un nouveau beau livre
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 26/06/2017

Ce «nouveau monde» se défend d’être une anthologie, et préfère évoquer la notion de «passage» dans les choix qu’elle effectue des poésies en France 1960/2010....

Récifs de l’enfance (4/4) : Eclats des souvenirs
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 22/06/2017

La mémoire d’un rescapé reste blottie en Ronny Someck , il la revit à travers d’autres, elle fonde ses peurs et son désir du monde.

Récifs de l’enfance (3/4) : Sujet à l’imagerie
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 21/06/2017

L'amour est une mutinerie de prisonniers / dans la prison du corps. / S’il vous plaît, ne réduisez pas le tiers de ma peine / pour bonne conduite.

Récifs de l’enfance (2/4) : L'amour est un crochet
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 20/06/2017

Il n’y a de raison d’écrire que ce retour implicite d’un amour enfoui «Quelqu'un chante: Si t'aimer est une erreur,/ je ne veux pas avoir raison».

Récifs de l’enfance (1/4) : Portraits possibles
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 19/06/2017

Ronny est Israélien, fils d’une famille juive d’Irak. On se souvient de « Bagdad Jerusalem » écrit avec l’Irakien Salah Al Hamdani et du « baiser de la...

Petit foutoir poétique (4/4) : Avec Cueco et Jacques Jouet
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 15/06/2017

Bref hommage au peintre Henri Cueco dont la poésie naturelle et l’humour ont accompagné les "Papous dans la tête" sur France Culture.

Petit foutoir poétique (3/4) : Fatrasies et fantaisies
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 14/06/2017

Aux modèles anciens, Paul Eluard appose son chant. Avec les surréalistes, ils furent fascinés par cette poésie médiévale des fatrasies.

Petit foutoir poétique (2/4) : Oiseuses et fatrasies
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 13/06/2017

A Prévert se mêle le souvenir d’une autre poésie : une création de l’écriture par Fatras, ou « fatrasies ».

Petit foutoir poétique (1/4) : la sève est dans la pré, vert à jamais
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 12/06/2017

Grâce soit rendue à Jacques Prévert qui nous a révélé à la poésie dans nos petites têtes de cancres et à la fois nous a permis de nous cabrer contre ses...

James Sacré, «Le pays que je parle» (4) : Avec Antoine Emaz:
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 08/06/2017

«Nous sommes en face d'un jeu subtil de formes, d'écriture, qui ne gêne pas la saisie du sens. Cette poésie impose une langue, évidemment, mais ce n'est...

James Sacré, «Le pays que je parle» (3) : Quelque chose de mal raconté
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 07/06/2017

Autre livre dans "Figures qui bougent un peu", axe essentiel du recueil, nous rappelle Antoine Emaz : le passé paysan….

James Sacré, «Le pays que je parle» (2) : Parler la neige...
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 06/06/2017

...Et par elle parler de la mort, est-ce pensable, en manière de prévision ? «Je voudrais pas mourir pourtant ça n'a pas trop d'importance qu'on meure...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.