LE DIRECT

Jacques Bonnaffé lit la poésie - page 5

Par Jacques Bonnaffé
du lundi au jeudi de 15h55 à 16h

Du lundi au jeudi, 5 minutes de lecture par Jacques Bonnaffé avec un poète différent chaque jour.

Un poète par semaine, quatre doses poétiques à heure fixe semblent une bonne voie pour l’édition sonore du poème, ouvrant le champ aux écritures nouvelles. Les mots veulent se faire entendre pour ce qu'ils sont. Radiophonique est la poésie ! Voilà notre manière d’être sur le terrain : peu de place à l’évaporation poétique. La régularité, la brièveté portent avec elles l’action. Avancer toujours, résonnant des lieux de parole publique ou des scènes littéraires, comme rattachés à la vie. Glissant quelquefois des citations plus anciennes, les bons vieux poèmes. Et l'on entrevoit quelques compagnonnages. Histoire ne pas nous perdre tout à fait seul dans la galaxie.

Depuis septembre se sont succédés Paul Fournel, Valérie Rouzeau, Lucien Suel, Jacques Roubaud, Claude Ber, Ludovic Janvier, Jean-Pierre Chambon, Pasolini... Sans compter un semaine thématique Cop 21, une autre "War Poètes" portant sur 14/18. À venir : Louis-Francois Delisse, Zeno Bianu, les poètes Syriens, Werner Lambersy, Sony Labou Tansi, Jean-Pierre Verheggen....

Jacques Bonnaffé est un comédien engagé par ses choix au cinéma, sa relation aux écritures ou dans son parcours avec les metteurs en scène. Il étend sa pratique artistique à des domaines divers, lectures ou concerts parlés, mise en scène, enregistrements mémorables, performances ou banquets littéraires, accordant à la poésie vivante, qu'elle soit dialectale ou savante, une part privilégiée.

TOUTES LES DIFFUSIONS

Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (4/4) : Après l’Horreur
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 16/03/2017

Charles Vildrac rentré sain et sauf de la guerre ne peut plus se séparer d’elle «La guerre, ah! je la refoule / En moi chaque jour; / Une affreuse nostalgie...

Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (3/4) : Une pente à la rêverie
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 15/03/2017

Le poème de Victor Hugo qui vient interrompre ici les écrits solitaires du soldat Vildrac se présente comme une mise en garde "Nagez à la surface ou jouez...

Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (2/4) : S’échapper
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 14/03/2017

Faut-il interpréter Vildrac ou seulement laisser parler ses mots, l’empreinte désolée qui succède à cette anecdote d’une «bête coupure au pouce»? Se savoir...

Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (1/4) : vivre en pleine débâcle
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 13/03/2017

Année 17 vue des tranchées. Loin de la révolution, l’histoire se répète. Ecoutant Vildrac, prêtons-nous l’oreille aux combats, à l’immense écœurement ou...

L’algorithme poème - Hélène Babouillec (4/4) : Être autiste, c'est affronter l’hostilité
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 09/03/2017

«Je suis une enfant du ventre de ce monde où la poésie s'enterre vivante. Je suis une enfant en errance dans ce monde peuplé de certitudes»

L’algorithme poème - Hélène Babouillec (3/4) : L’écriture est sortie de ma tête
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 08/03/2017

«Je suis une enfant du ventre de ce monde où la poésie s'enterre vivante. Je suis une enfant en errance dans ce monde peuplé de certitudes»

L’algorithme poème - Hélène Babouillec (2/4) : Et J'articule
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 07/03/2017

"J'ai raté la maternelle et toutes mes chances d'être une championne sur les bancs d'écoles."

L’algorithme poème - Hélène Babouillec (1/4) : "Oiseau de liberté volée"
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 06/03/2017

«Je suis Babouillec très déclarée sans paroles.» mais tous ceux qui s’approchèrent de cette Hélène, de naissance autiste, en sont restés sans voix.

image par défaut
2 min
Michel Deguy Pensive adresse (4/4) : A lui-même adressé
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 02/03/2017

L’homme de l’allégresse pensive se dévoile, où s’attrape plusieurs fois au jeu des portraits. C’est le sens de la vie subite.

Michel Deguy Pensive adresse (3/4) : Une espérance
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 01/03/2017

Un article sur le peintre Hopper d’une beauté réjouissante, et ça nous parle de l’Amérique... La journée s’ouvre par la reconnaissance à Baudelaire, pour...

Michel Deguy Pensive adresse (2/4) : L‘extrême bord
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 28/02/2017

"Y a-t-il encore des bouts de monde / aux bouts du monde ?"

Michel Deguy Pensive adresse (1/4) : Ecouter-voir
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 27/02/2017

S’arrêtant au mot « Passible » pour approcher l'homme, Deguy vient solliciter la beauté équivoque du mot, nous regardant impliqués par nos actes et nos...

Ted Hughes «qui engendra Crow» (4/4) : Crow, sans le vanter…
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 23/02/2017

Par la puissance des yeux intensément noirs, pour ses foulées à l’aurore et par tous les temps, Ted Hughes ouvre ces ailes légendaires, saluant d’instinct...

Ted Hughes «qui engendra Crow» (3/4) : Faunes
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 22/02/2017

Le chasseur infatigable se fond à l’esprit des bêtes, les heures d’affut découpent un poème où les animaux sont convoqués, anguille renard poule corbeaux...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.