LE DIRECT

Jacques Bonnaffé lit la poésie - page 5

Par Jacques Bonnaffé
du lundi au jeudi de 15h55 à 16h

Du lundi au jeudi, 5 minutes de lecture par Jacques Bonnaffé avec un poète différent chaque jour.

Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (4/4) : Après l’Horreur
3 min
Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (4/4) : Après l’Horreur
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 16/03/2017

Charles Vildrac rentré sain et sauf de la guerre ne peut plus se séparer d’elle «La guerre, ah! je la refoule / En moi chaque jour; / Une affreuse nostalgie...

Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (3/4) : Une pente à la rêverie
3 min
Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (3/4) : Une pente à la rêverie
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 15/03/2017

Le poème de Victor Hugo qui vient interrompre ici les écrits solitaires du soldat Vildrac se présente comme une mise en garde "Nagez à la surface ou jouez...

Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (2/4) : S’échapper
3 min
Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (2/4) : S’échapper
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 14/03/2017

Faut-il interpréter Vildrac ou seulement laisser parler ses mots, l’empreinte désolée qui succède à cette anecdote d’une «bête coupure au pouce»? Se savoir...

Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (1/4) : vivre en pleine débâcle
3 min
Charles Vildrac - Soldat Poète le chant du désespéré (1/4) : vivre en pleine débâcle
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 13/03/2017

Année 17 vue des tranchées. Loin de la révolution, l’histoire se répète. Ecoutant Vildrac, prêtons-nous l’oreille aux combats, à l’immense écœurement ou...

L’algorithme poème - Hélène Babouillec (4/4) : Être autiste, c'est affronter l’hostilité
3 min
L’algorithme poème - Hélène Babouillec (4/4) : Être autiste, c'est affronter l’hostilité
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 09/03/2017

«Je suis une enfant du ventre de ce monde où la poésie s'enterre vivante. Je suis une enfant en errance dans ce monde peuplé de certitudes»

L’algorithme poème - Hélène Babouillec (3/4) : L’écriture est sortie de ma tête
3 min
L’algorithme poème - Hélène Babouillec (3/4) : L’écriture est sortie de ma tête
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 08/03/2017

«Je suis une enfant du ventre de ce monde où la poésie s'enterre vivante. Je suis une enfant en errance dans ce monde peuplé de certitudes»

L’algorithme poème - Hélène Babouillec (2/4) : Et J'articule
3 min
L’algorithme poème - Hélène Babouillec (2/4) : Et J'articule
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 07/03/2017

"J'ai raté la maternelle et toutes mes chances d'être une championne sur les bancs d'écoles."

L’algorithme poème - Hélène Babouillec (1/4) : "Oiseau de liberté volée"
3 min
L’algorithme poème - Hélène Babouillec (1/4) : "Oiseau de liberté volée"
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 06/03/2017

«Je suis Babouillec très déclarée sans paroles.» mais tous ceux qui s’approchèrent de cette Hélène, de naissance autiste, en sont restés sans voix.

image par défaut
2 min
Michel Deguy Pensive adresse (4/4) : A lui-même adressé
3 min
Michel Deguy Pensive adresse (4/4) : A lui-même adressé
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 02/03/2017

L’homme de l’allégresse pensive se dévoile, où s’attrape plusieurs fois au jeu des portraits. C’est le sens de la vie subite.

Michel Deguy Pensive adresse (3/4) : Une espérance
3 min
Michel Deguy Pensive adresse (3/4) : Une espérance
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 01/03/2017

Un article sur le peintre Hopper d’une beauté réjouissante, et ça nous parle de l’Amérique... La journée s’ouvre par la reconnaissance à Baudelaire, pour...

Michel Deguy Pensive adresse (2/4) : L‘extrême bord
3 min
Michel Deguy Pensive adresse (2/4) : L‘extrême bord
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 28/02/2017

"Y a-t-il encore des bouts de monde / aux bouts du monde ?"

Michel Deguy Pensive adresse (1/4) : Ecouter-voir
3 min
Michel Deguy Pensive adresse (1/4) : Ecouter-voir
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 27/02/2017

S’arrêtant au mot « Passible » pour approcher l'homme, Deguy vient solliciter la beauté équivoque du mot, nous regardant impliqués par nos actes et nos...

Ted Hughes «qui engendra Crow» (4/4) : Crow, sans le vanter…
3 min
Ted Hughes «qui engendra Crow» (4/4) : Crow, sans le vanter…
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 23/02/2017

Par la puissance des yeux intensément noirs, pour ses foulées à l’aurore et par tous les temps, Ted Hughes ouvre ces ailes légendaires, saluant d’instinct...

Ted Hughes «qui engendra Crow» (3/4) : Faunes
3 min
Ted Hughes «qui engendra Crow» (3/4) : Faunes
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 22/02/2017

Le chasseur infatigable se fond à l’esprit des bêtes, les heures d’affut découpent un poème où les animaux sont convoqués, anguille renard poule corbeaux...

Ecouter le direct
Le direct