LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sandra Moussempès
Épisode 4 :

Emily & les Sunny girls

3 min
À retrouver dans l'émission

Je me dis : la Terre est brève / L’Angoisse- absolue / Nombreux les meurtris, / Et puis après ? (Dickinson dans « car l’adieu c’est la Nuit).

Sandra Moussempès
Sandra Moussempès Crédits : Andres Donadio

Je me dis : on pourrait mourir 

La meilleure Vitalité 

Ne peut surpasser 

la Pourriture, 

Et puis après ? 

cette étrange sonorité des dialogues au cinéma, l’impression de mort qui les parcourt, nouvelle vague préservée dans sa vitalité, sa persistance du ton, fixer le présent c’est aussi le figer, ne permettre que sa répétition…..

On avait découvert Sandra Moussenpès dans « Sunny Girl » le 4e titre paru chez Flamarion poésie. Script ou répliques de réel ? Une femme derrière la caméra (ou qui écrit face à l’écran) avec à l’esprit le caractère irréparable de son geste : Éléments du récit épique, les séquences se succèdent ainsi avec la netteté du rêve – ou du film qui en est peut-être l’émanation.

Avec toutes sortes de fragments sonores à raturer 

C'est aussi le propre du poème d'être une prouesse visionnée 

J'ai donc préféré me démaquiller

Dans une salle de bain humide 

Le site de Sandra Moussempès.

Extraits de

- Colloque des télépathes de Sandra Moussempès Édition l’attente

- Car l’adieu c’est la Nuit d'Emily Dickinson éditions Gallimard

- Sunny girls de Sandra Moussempès. Édition Flammarion

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......