LE DIRECT
GÉRARD HALLER
Épisode 3 :

oh mbo pourquoi, mbo

3 min
À retrouver dans l'émission

Retour à Gérard Haller pour une litanie minutieuse, encyclopédique ou voluptueuse de la nomination : liste des foudroyés, des espèces disparues, donnée ce jour dans un extrait qui rend peu compte d’un effet de vertige feutré contenu dans la longueur de l’ensemble.

GÉRARD HALLER
GÉRARD HALLER Crédits : Alain Willaume / Tendance Floue

Contre la disparition des espèces, note personnelle :

Quitter cette cession poétique 17/18, en espérant lui donner suite (après trois ans, déjà pas mal ! ). Prolonger l’émotion précise à la rencontre vivante des poètes. Certains vivent si intensément ce qu’ils écrivent, ce ne sont pas tout à fait des auteurs mais des corps à l’épreuve, exposés et bousculés par le réel. Et il me semble en croiser les boxeurs éreintés, c’est dedans, dedans que ça joue, comment dire ? L’âme ?  Saluons les belles paroles d’Annie le Brun, table ronde du 12 juin, contre l’insensibilisation du marché contemporain. La beauté, n’en déplaise au printemps, est un geste politique. Qui sont les poètes ?…. Les responsables marketing ont du mal à vous l’indiquer du tac au tac, pourtant le rayon est consulté, jamais aussi vide en contenu que certains gros rayonnages des meilleures ventes. Il qualifient souvent les libraires, et ce mot poésie qui gênait un peu, revient prendre sa place heuristique en leurs écosystèmes.

« Arrêtez Char, jeter Ponge » professe ironiquement Daniel Cabanis, anti-poète notoire. Nous le suivrons jusqu’à la mort, sans un pas de plus !

Extrait de

mbo de Gérard Haller aux éditions Harpo &

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......