LE DIRECT
 Chernobyl exclusion zone (2017)
Épisode 2 :

Pauvre nature

3 min
À retrouver dans l'émission

"L'expression fautive en tout de « pauvre nature » est faufilée dans tous les lieux adéquats de la tuyauterie nourrissante en énoncés hautement calorifiques pas trop gras des journées salariées pourvues de sensations modules." J.P. Courtois

 Chernobyl exclusion zone (2017)
Chernobyl exclusion zone (2017) Crédits : Viktor Drachev - Getty

Le titre Théorèmes de la nature pose une articulation autant qu’une tension entre concret et abstrait, science et réel, monde et pensée. Il laisse attendre une priorité donnée à la réflexion sur l’émotion. Les forces destructrices sont planétaires (« l’événement-colosse » p. 26, « le poulpe de puissance » p. 34) ; la menace progresse par enchaînements et accumulations qui, dans certains secteurs, ont déjà atteint le point de non-retour : « il est tard depuis longtemps. La chimie impossible du glucose ne refait pas les flores d’écorce et de bulbes tels qu’en leur site les aura formés l’espace des lieux. » (p. 115). Il n’y a donc plus d’assurance-vie générale, à terme : « la vie en tant que vie jamais n’a disparu. Pour le moment c’est vrai. » (p 85).

(Note de lecture) Jean-Patrice Courtois, "Théorèmes de la nature", par Antoine Emaz

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......