LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ceija Stojka
Épisode 1 :

Auschwitz est mon manteau

3 min
À retrouver dans l'émission

Poèmes d’une enfance hantée par la traque et les camps d’extermination. Morte en 2013 à 80 ans, Ceija est autrichienne et tzigane. Une exposition de son oeuvre picturale a eu lieu à Marseille en 17 à la Belle de Mai et se tient à Paris actuellement à la Maison Rouge. Magnifique.

Ceija Stojka
Ceija Stojka Crédits : Ch.Schnep / Éditions Bruno Doucey

je n'ai pas peur.

ma peur s'est arrêtée à Auschwitz 

et dans les camps.

Ceija Stojka est née en 1933 dans une famille de marchands de chevaux, les Lovara-Roma, une ethnie Rom d’Europe centrale. Quarante ans après sa déportation, Ceija Stojka se met à écrire et à peindre pour témoigner et pour exorciser sa peur de l’oubli. Parmi la vaste littérature consacrée aux camps sous le régime nazi, rares sont les livres qui attestent du sort réservé aux tziganes européens dont un demi million ne sont pas revenus. Je rêve que je vis? libérée de Bergen-Belsen est à ce titre un document exceptionnel. Ceija Stojka raconte les quatre mois passés dans cet enfer à l’âge de 11 ans, et les conditions auxquelles elle et sa famille sont confrontées. La singularité de ce récit vient du regard d’enfant que Ceija porte sur cette terrible expérience, sur la farouche détermination de sa mère à faire survivre les siens. (Texte saisi sur le site de la maison de la poésie Paris, pour une lecture de Camille Grandville,  mise en scène par Xavier Marchand )

Extrait de:

- Auschwitz est mon manteau et autres chants tziganes de Ceija Stojka - Éditions Bruno Doucey

- Kaddish pour l’enfant à naitre de Caroline Boidé & Vénus Khoury-Ghata Editions Bruno Doucey

-  Comme résonne la vie d’Hélène Dorion, Editions Bruno Doucey

Ceija Stojka (1933-2013) une artiste rom dans le siècle du 23 février au 20 mai 2018 à La maison rouge 10 boulevard de la bastille 75012 paris

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......