LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Valérie Rouzeau pose pour le photographe, le 06 décembre 2001 à Reims, dans le cadre du festival des Langagières
Épisode 2 :

Selon vos pointillés

3 min
À retrouver dans l'émission

Il faudrait pouvoir conseiller à chacun de faire son montage et ses jeux de couleurs dans ces pages, d’en choisir ses préférées.

Valérie Rouzeau pose pour le photographe, le 06 décembre 2001 à Reims, dans le cadre du festival des Langagières
Valérie Rouzeau pose pour le photographe, le 06 décembre 2001 à Reims, dans le cadre du festival des Langagières Crédits : FRANCOIS NASCIMBENI - AFP

Recopier dans un autre ordre que celui proposé, y faire son bouquet. Chaque poème aime à se loger dans son "par cœur" frémissant.. Derrière les répétitions supposées dont s’accompagne le titre, il est semble être question du refus plusieurs fois répété de ce monde-ci. Mais (nous signale Antoine Emaz dans ses notes de lectures pour Poézibao) « à la différence des romantiques, aucune nostalgie : « je ne conjugue pas mon verbe au bon vieux temps ».

je n'ai pas de bagage je ne sais pas compter 

Combien d'étés encore jusqu'à mourir déjà 

Combien d'hivers jusqu'à partir enfin 

Le cœœur ponctuel et désintéressé

Extrait de

Sens averse de Valerie Rouzeau éditions La table ronde

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......