LE DIRECT
Werner Lambersy
Épisode 2 :

La Chute de la Grande Roue

3 min
À retrouver dans l'émission

La Grande Roue nous accorde sa puissance d’image, couchée au sol, Babel effondrée ou cycle d’une illusion, enfance déprogrammée. Le poème étiré ne donnera pas la raison ni les causes du drame. Il propose sa mélancolie réparatrice.

Werner Lambersy
Werner Lambersy Crédits : Le Castor Astral

Et l’ouvrage garde en tiroirs d’autres poèmes que les métreurs pointilleux classeront en "haïkus rallongés". Par ailleurs, dans Ball Trap, il nous confie un journal. Werner est toujours en action, composé de lui-même et tant d’autres. Au détour d’un trait, il libère de l’enchantement pur. Quand il dit néant, je crois entendre géant...

J’achève

Une œuvre de pur néant

Qui m'épuise

Me comble et me réjouit

Sous des forces diverses

Je termine ce travail

D'ombres chinoises avant

Que le silence me disperse

Extraits:

.Werner Lambersy La chute de la grande roue - Ed Le Castor Astral

. Werner LAMBERSY, Ball-trap, suivi de Je me suis fait un non,Ed. L’âne qui butine, 2017

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......