LE DIRECT

Jacques Bonnaffé lit la poésie - page 11

Par Jacques Bonnaffé
du lundi au jeudi de 15h55 à 16h

Du lundi au jeudi, 5 minutes de lecture par Jacques Bonnaffé avec un poète différent chaque jour.

Un poète par semaine, quatre doses poétiques à heure fixe semblent une bonne voie pour l’édition sonore du poème, ouvrant le champ aux écritures nouvelles. Les mots veulent se faire entendre pour ce qu'ils sont. Radiophonique est la poésie ! Voilà notre manière d’être sur le terrain : peu de place à l’évaporation poétique. La régularité, la brièveté portent avec elles l’action. Avancer toujours, résonnant des lieux de parole publique ou des scènes littéraires, comme rattachés à la vie. Glissant quelquefois des citations plus anciennes, les bons vieux poèmes. Et l'on entrevoit quelques compagnonnages. Histoire ne pas nous perdre tout à fait seul dans la galaxie.

Depuis septembre se sont succédés Paul Fournel, Valérie Rouzeau, Lucien Suel, Jacques Roubaud, Claude Ber, Ludovic Janvier, Jean-Pierre Chambon, Pasolini… Sans compter un semaine thématique Cop 21, une autre "War Poètes" portant sur 14/18. À venir : Louis-Francois Delisse, Zeno Bianu, les poètes Syriens, Werner Lambersy, Sony Labou Tansi, Jean-Pierre Verheggen….

Jacques Bonnaffé est un comédien engagé par ses choix au cinéma, sa relation aux écritures ou dans son parcours avec les metteurs en scène. Il étend sa pratique artistique à des domaines divers, lectures ou concerts parlés, mise en scène, enregistrements mémorables, performances ou banquets littéraires, accordant à la poésie vivante, qu'elle soit dialectale ou savante, une part privilégiée.

TOUTES LES DIFFUSIONS

Ma tristesse est tranquille - Fernando Pessoa (4/4) : le Tage n'est pas la rivière qui traverse mon village.
3 min
SÉRIEMa tristesse est tranquille - Fernando Pessoa
LE 11/10/2018

Le Tage est plus beau que la rivière qui traverse mon village / Mais le Tage n'est pas plus beau que la rivière qui traverse mon village, / Parce que le...

Ma tristesse est tranquille - Fernando Pessoa (3/4) : je ne m’occupe pas des rimes.
3 min
SÉRIEMa tristesse est tranquille - Fernando Pessoa
LE 10/10/2018

Je pense par les yeux et par les oreilles / Je pense par les mains et par les pieds / Je pense par le nez et par la bouche.

Ma tristesse est tranquille - Fernando Pessoa (2/4) : Une fleur aurait-elle de la beauté?
3 min
SÉRIEMa tristesse est tranquille - Fernando Pessoa
LE 09/10/2018

Si parfois je dis que les fleurs sourient / Et s'il m'arrive de dire que les rivières chantent, /Ce n'est pas que je pense qu'il y a des sourires dans...

Ma tristesse est tranquille - Fernando Pessoa (1/4) : "Etre poète n'est pas mon ambition. C'est ma façon à moi d'être seul"
3 min
SÉRIEMa tristesse est tranquille - Fernando Pessoa
LE 08/10/2018

Le gardeur de troupeaux est l’œuvre majeure d’Alberto Caeiro, le maître naturaliste des hétéronymes inventés par Fernando Pessoa. Berger imaginaire qui...

Wislawa Szymborska - Du désenchantement heureux (4/4) : Fin et début
3 min
SÉRIEWislawa Szymborska - Du désenchantement heureux
LE 04/10/2018

En refermant sa semaine, le lecteur se dit qu’il n’est pas mécontent de la révélation Szymborska, ouvrant à la fois sur une pensée et un monde oratoire...

Wislawa Szymborska - Du désenchantement heureux (3/4) : sur les soirées poésie (avec ou sans)
3 min
SÉRIEWislawa Szymborska - Du désenchantement heureux
LE 03/10/2018

Vu d’une estrade d’abord, ce 3e jour se chantonnera sur l’« Étonnement » et une réflexion-description de l’âme selon Szymborska.

Wislawa Szymborska - Du désenchantement heureux (2/4) : la vie est belle, pas trop vite
3 min
SÉRIEWislawa Szymborska - Du désenchantement heureux
LE 02/10/2018

« Allegro ma non troppo » (1972) pourrait à sa façon donner signature d’un style simple, trop simple et vertigineux, où Wislawa fabrique cette ironie si...

Wislawa Szymborska - Du désenchantement heureux (1/4) : le cas où
3 min
SÉRIEWislawa Szymborska - Du désenchantement heureux
LE 01/10/2018

Elle tardait à nous parvenir, Wisława Szymborska prix Nobel polonaise de 1996 est désormais rassemblée sous ce titre « de la mort sans exagérer », en poche...

Sonneur des poètes (4/4) : Frères migrants
3 min
SÉRIESonneur des poètes
LE 27/09/2018

Retour aux « Cent mots de la poésie » de Jean-Michel Maulpoix pour présenter le mot Poème. Enchainé sur un récent textes de Michel Deguy, Frères Mourants,...

Sonneur des poètes (3/4) : Francis Ponge sans pesticides
3 min
SÉRIESonneur des poètes
LE 26/09/2018

"La Fabrique du pré » de Ponge est une parfaite introduction à cette nature autre, résolument coupée des magnificences du romantisme.

Sonneur des poètes (2/4) : Songe : Pierre-Jean Jouve
3 min
SÉRIESonneur des poètes
LE 25/09/2018

Quand il publie Mystérieuses Noces en 1928, Jouve précise dans une postface qu'il renie toute son œuvre antérieure à 1925. Il a divorcé, une « vita nuova...

Sonneur des poètes (1/4) : le Déshonneur des poètes
3 min
SÉRIESonneur des poètes
LE 24/09/2018

Extrait du texte de Benjamin Péret (le déshonneur des poètes - 1945) poète surréaliste, ami de Breton, réagissant à la publication de «l’Honneur des poètes»...

De retour le 24 Septembre...
4 min
LE 20/09/2018

Mot d’absence:

De retour le 24 Septembre...
4 min
LE 19/09/2018

Mot d’absence:

De retour le 24 Septembre...
4 min
LE 18/09/2018

Mot d’absence:

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.