LE DIRECT

Jacques Bonnaffé lit la poésie - page 9

Par Jacques Bonnaffé
du lundi au jeudi de 15h55 à 16h

Du lundi au jeudi, 5 minutes de lecture par Jacques Bonnaffé avec un poète différent chaque jour.

Un poète par semaine, quatre doses poétiques à heure fixe semblent une bonne voie pour l’édition sonore du poème, ouvrant le champ aux écritures nouvelles. Les mots veulent se faire entendre pour ce qu'ils sont. Radiophonique est la poésie ! Voilà notre manière d’être sur le terrain : peu de place à l’évaporation poétique. La régularité, la brièveté portent avec elles l’action. Avancer toujours, résonnant des lieux de parole publique ou des scènes littéraires, comme rattachés à la vie. Glissant quelquefois des citations plus anciennes, les bons vieux poèmes. Et l'on entrevoit quelques compagnonnages. Histoire ne pas nous perdre tout à fait seul dans la galaxie.

Depuis septembre se sont succédés Paul Fournel, Valérie Rouzeau, Lucien Suel, Jacques Roubaud, Claude Ber, Ludovic Janvier, Jean-Pierre Chambon, Pasolini… Sans compter un semaine thématique Cop 21, une autre "War Poètes" portant sur 14/18. À venir : Louis-Francois Delisse, Zeno Bianu, les poètes Syriens, Werner Lambersy, Sony Labou Tansi, Jean-Pierre Verheggen….

Jacques Bonnaffé est un comédien engagé par ses choix au cinéma, sa relation aux écritures ou dans son parcours avec les metteurs en scène. Il étend sa pratique artistique à des domaines divers, lectures ou concerts parlés, mise en scène, enregistrements mémorables, performances ou banquets littéraires, accordant à la poésie vivante, qu'elle soit dialectale ou savante, une part privilégiée.

TOUTES LES DIFFUSIONS

Yvon le Men - Mémoire pour bagage. (2/4) : L'homme naît grâce au cri
3 min
LE 04/12/2018

« Un île en terre », « Le poids d’un nuage », « Un cri fendu en mille » les derniers recueils s’inscrivent dans une trilogie : « Les continents sont des...

Yvon le Men - Mémoire pour bagage. (1/4) : Étonnant voyage
3 min
LE 03/12/2018

Nous apprécions ces poèmes qui donnent envie de lire de la poésie. Ouvrir aux lointains proches, voir d'autres pays, c’est une des règles indécises de...

Laure Cambau, par qui tourne la page. (4/4) : A même la mélancolie
3 min
LE 29/11/2018

Peut-être est-elle citée avant qu’elle nous assaille, le mélancolie ferait partie des états préparatoire du poème, elle n’est pas leur objectif, ni un...

Laure Cambau, par qui tourne la page. (3/4) : Derviches promeneurs
3 min
LE 28/11/2018

Etourdis par le passage d’un souffle à l’autre, nous procédons à une écoute surréaliste d’un monde en énigmes simples « Je suis soluble dans la page /...

Laure Cambau, par qui tourne la page. (2/4) : Manteau rapiécé
3 min
LE 27/11/2018

« Le manteau rapiécé », rapportant la leçon de tolérance de cette religion syncrétique, où se mêlent christianisme, islam modéré, chamanisme, animisme...

Laure Cambau, par qui tourne la page. (1/4) : Ma peau ne protège que vous
3 min
LE 26/11/2018

La connaissance s'engage par un contact troublant « Ma peau ne protège que vous », qui paraît au Castor Astral, on y devine une ouverture au pianotement...

Léon Gontran Damas - Bateleur de Rages (4/4) : Jazz névralgies
3 min
LE 22/11/2018

Alors, on les retrouve ses mots, sa douleur familière. Celle qu’il ne cesse de raviver comme une coupure, brusque césure, descente à froid. Damas nous...

Léon Gontran Damas - Bateleur de Rages (3/4) : Pas l'ombre d’un double
3 min
LE 21/11/2018

Il est des nuits sans nom / il est des nuits sans lune / où jusqu'à l’asphyxie / moite me prend / l'âcre odeur de sang / jaillissant / de toute trompette...

Léon Gontran Damas - Bateleur de Rages (2/4) : Guerre à la guerre
3 min
LE 20/11/2018

Redécouverte d’autres compositions du même Leon Gontran Damas, au coeur des anniversaires, le même refus de la servitude et du patriotisme sacrificiel....

Léon Gontran Damas - Bateleur de Rages (1/4) : Pigments des colères
3 min
LE 19/11/2018

Pigments est le premier recueil publié par Damas en 1937 et salué par Desnos. Ses révoltes parlent pour aujourd’hui, rejoignant les affrontements sur la...

Cécile Coulon - Qui s’y frotte… (4/4) : EYZAHUT
3 min
LE 15/11/2018

"Comme toujours, il faut rentrer. Quitter les montagnes pour d'autres, montagnes. Quitter les ancêtres pour d’autres ancêtres. Le même sang La même pierre. Les...

Cécile Coulon - Qui s’y frotte… (3/4) : Poème pour ceux qui ont mal
3 min
LE 14/11/2018

Les sections sont trop longues pour entrer dans notre format chronométré. D’abandon et de tournerie, le poème-récit s’épand vers la prose, n'était l’adresse...

Cécile Coulon - Qui s’y frotte… (2/4) : les ronces
3 min
LE 13/11/2018

Poème qui donne son titre au livre et des ces réminiscences épineuses qui forment un portrait qu’on pourrait dire montagneux. S’y dessine à l'écoute un...

Cécile Coulon - Qui s’y frotte… (1/4) : J’aimerais...
3 min
LE 12/11/2018

Au premier texte, «j’aimerais vous offrir des frites" Cécile Coulon nous transmet sa légèreté provocatrice, sa force, sa fragilité sienne partant du corps...

Apollinaire : un train d’avance (4/4) : L’amuse-Parques
3 min
LE 08/11/2018

Surgissement de Jean-Christophe Bailly en pleine nuit, il se saisit d’un crayon et invente un récit qui pourrait bien être en rêve, et dont il se demande...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.