LE DIRECT
Peintures du palais Hacht-Behecht d'Ispahan

Sara Yalda ou la joie des rencontres

44 min
À retrouver dans l'émission

Jean-Christophe Rufin s'entretient avec Sara Yalda, écrivain, journaliste et organisatrice des Grandes conférences au Théâtre des Mathurins.

Peintures du palais Hacht-Behecht d'Ispahan
Peintures du palais Hacht-Behecht d'Ispahan Crédits : User Zereshk

Sara Yalda est née en Iran et est arrivée en France à l'âge de neuf ans. Son désir de ressembler aux autres était si fort qu'elle a fini par renoncer à son prénom Afsané, qui signifie "Légende" en persan, pour adopter celui de Sara. Aujourd'hui, pleinement intégrée, elle considère que ses différences contribuent à son bonheur. Sa mère appartenait à la jeunesse dorée de la haute société iranienne et son père dirigeait le département des sciences de l'Université de Téhéran.  Après leur divorce et le séisme de la révolution de 1979, l'une a choisi l'exil et l'autre est resté au pays.  Sara n'est revenue dans sa terre natale que trente-sept années plus tard. C'est ce voyage qui lui a inspiré Regard persan (Grasset, 2007), récit d'une renaissance à soi autant que vagabondage dans l'Iran d'Ahmadinejad, de Téhéran à Ispahan, où notre invitée a eu la surprise de découvrir que les soirées étaient particulièrement arrosées et déshabillées! L'art de se faufiler à travers les mailles du filet est la clé du bonheur et l'insouciance n'est jamais très loin du désespoir en Iran... En France, après de belles années passées au sein de la rédaction du Figaro, Sara Yalda s'est mise à son compte et dirige une agence de communication qui gère le programme de  conférences du théâtre des Mathurins. 

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......