LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sara

#25 Sara "J'étais réserviste dans l'armée de terre mais je ne veux pas me réengager"

8 min
À retrouver dans l'émission

Sara, 20 ans, voulait devenir avocate et finalement fait de la communication. Depuis petite elle aime Zola, accompagne sa mère aux manifs, veut s'engager. Elle pense qu'on oublie trop vite Zyed et Bouna. Elle s'est engagée dans la réserve de l'armée mais ne veut pas continuer.

Sara
Sara

J’étais réserviste dans l’armée de terre. Ma mère était pas d’accord, pour elle c’était la guerre : mais pour moi c’était la protection des civils. On a fait des camps d’entraînement, on apprenait à tirer. Ça m’a permis de tisser des liens avec des gens que j’aurais jamais rencontrés, des gens de Sciences Po. C’est pas au lycée nord que je les aurais connus. Quand tu rampes dans la boue, tu as besoin de la personne à côté de toi, même si tu a pas les mêmes idées, tu fais avec. Mais 2017 je veux pas me réengager, c’est une année d’élections, l’armée ça représente le gouvernement, et je veux pas obéir à des décisions qui ne me plaisent pas.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A 7 ans je voulais devenir avocate, j’avais vu un téléfilm sur Badinter et l’abolition de la peine de mort. J’adorais Victor Hugo, j’ai toujours pensé qu’on avait droit à une défense, une seconde chance. Cette année dans les manifestations j’ai senti une violence que j’avais pas perçue avant. Mais je pense qu’elle était déjà là et que je la voyais pas. J’ai revu des images de Zyed et Bouna j’avais 10 ans. Quand j’entends Sarkozy qui dit on va nettoyer au karcher, ça me fait une boule dans le ventre. J’ai peur qu’on soit séparés, qu’on se monte les uns contre les autres.

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......