LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manon

#35 Manon "On leur met dans la tête : si t’es en échec scolaire, que tes parents ont pas de boulot, c’est à cause des migrants"

8 min
À retrouver dans l'émission

Manon a 25 ans, elle a grandi à Calais, elle veut devenir chanteuse et elle est éducatrice dans un collège classé REP+. Elle a eu la chance de voyager enfant, de connaître d'autres cultures, et a aidé plusieurs migrants vivant pas loin de chez elle dans la Jungle.

Manon
Manon

Ça fait quatre ans que je travaille dans un collège classé REP à Calais. J’avais organisé une sortie, une expo photo sur les migrants, le photographe avait invité des soudanais pour discuter. Ça s’est bien passé, mais certains parents ont entendu qu’il y avait des migrants et n’ont pas mis leur enfant à l’école ce jour-là, il y a eu des plaintes. On leur met dans la tête : si t’es en échec scolaire, que tes parents ont pas de boulot, c’est à cause des migrants. C’est marrant parce que beaucoup sont enfants d’immigrés, ils se rendent même pas compte de ce qu’ils disent.

Avant la jungle il y avait des squats à Calais, et la mairie a mis en place une sorte d’email de délation, où tu pouvais écrire pour dénoncer un squat. Tu écrivais, les CRS arrivaient et les délogeaient. On disait aussi : attention si vous partez en vacances, les migrants peuvent entrer chez vous ! Des gens comme ma grand-mère avaient peur ! Alors qu’ils n’allaient que dans des endroits vides et désaffectés… J’ai pas mal de mes amis qui se sont fait taper par des groupes extrêmes anti migrants, ça, ça fait peur.

Le groupe de Manon, Ma Main :

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......