LE DIRECT
Le Premier ministre Edouard Philippe quitte le Conseil des Ministres où ont été présentés les textes définitifs des cinq ordonnances

Entre deux journées de mobilisation, Emmanuel Macron signe les ordonnances Pénicaud

22 min

Le chef de l'Etat signe aujourd'hui les textes des 5 ordonnances réformant le Code du Travail, qui seront publiées au JO et applicables dès le début de semaine prochaine. Les syndicats comptent désormais se battre pour obtenir des avancées dans les décrets d'application.

Le Premier ministre Edouard Philippe quitte le Conseil des Ministres où ont été présentés les textes définitifs des cinq ordonnances
Le Premier ministre Edouard Philippe quitte le Conseil des Ministres où ont été présentés les textes définitifs des cinq ordonnances Crédits : PHILIPPE LOPEZ - AFP

Les ordonnances Penicaud présentées ce matin en Conseil des ministres: les 5 textes qui réforment le Code du Travail doivent à présent être signées à l'Elysées par Emmanuel Macron. Et les mobilisations perlées d'hier et de demain n'y changeront rien. Pour les marges de négociations il faudra batailler sur les décrets, nous dira Sophie Delpont.

Nous évoquerons le sujet avec notre invité, la députée LREM Brigitte Bourguignon, qui préside la commission des affaires sociales à l'Assemblée.

Dernière journée d'audience au procès de ces 9 personnes, accusées d'avoir agressé des policiers, incendié leur voiture, en mai 2016 en marge d'une manifestation contre la loi Travail. A l'heure des réquisitoires, nous rejoindrons Antoine Marette au Palais de Justice de Paris.

Un face-à-face tendu... ce matin sur les Champs-Elysées: celui qui a opposé Nicolas Hulot et des agriculteurs de la FNSEA venus défendre l'utilisation du pesticide très contesté, le glyphosate.

Et puis l'actualité internationale: l'Iran qui annonce une montée en puissance militaire, avec de nouveaux missiles à longue portée. Réaction à la défiance exprimée par Donald Trump à l'Assemblée Générale de l'ONU en début de semaine. Analyse à suivre de Nadine Epstain.

Nous essayerons aussi de savoir ce que va bien pouvoir dire Theresa May, dans son discours de Florence cet après-midi: il s'agit de rassurer les chefs d’État européens et de débloquer les négociations sur le Brexit en proposant des compromis. Explications depuis Londres d’Antoine Giniaux.

Une édition présentée par Camille Magnard

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......