LE DIRECT
Le président iranien Hassan Rohani, ici en Autriche en juillet, a affirmé n'avoir "aucun doute sur l’identité de ceux qui ont fait ça", dans 1 allusion au groupe séparatiste arabo-sunnite Al-Ahvazieh

L'attentat d'Ahvaz : Téhéran privilégie la piste séparatiste arabe et accuse les Etats-Unis et les Européens de soutenir le terrorisme

15 min
À retrouver dans l'émission

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close