LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une femme de 78 ans a reçu la première injection contre la Covid-19 en France.

Première vaccination contre le Covid-19 en France, à Sevran en Seine-Saint-Denis

15 min

Une femme de 78 ans et un soignant ont reçu les premières injections contre le Covid-19 en France, à Sevran en Seine-Saint-Denis. Top départ symbolique d'une large campagne de vaccination.

Une femme de 78 ans a reçu la première injection contre la Covid-19 en France.
Une femme de 78 ans a reçu la première injection contre la Covid-19 en France. Crédits : Thomas SAMSON - AFP

Une femme de 78 ans a reçu la première dose du vaccin Pfizer en France. Une première injection effectuée à l'hôpital René-Muret de Sevran, en Seine-Saint-Denis, où une vingtaine de personnes âgées et de soignants doivent être vaccinés aujourd'hui, pour le lancement symbolique de la campagne vaccinale française. Mathilde Vinceneux est sur place. 

Emmanuel Macron a réagi à ces premières vaccinations : "Nous avons une nouvelle arme, le vaccin. Passons le message à nos aïeuls et protégeons-les en priorité" écrit le président de la république sur Twitter. D'autres vaccinations sont prévues à Dijon cet après-midi, toujours auprès de personnes âgées volontaires et de soignants. Et à noter que c'est la quasi totalité des pays européens qui lancent officiellement aujourd'hui leur campagne de vaccination, notamment en Espagne où une femme de 96 ans a été vaccinée ce matin.

Dans le reste de l'actualité

Le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca affirme avoir enfin trouvé "la formule gagnante" pour son vaccin développé avec l'université d'Oxford. Le régulateur britannique doit se prononcer à son sujet dans les tous prochains jours. Ce vaccin est très attendu car relativement peu coûteux, un tout petit peu plus de 3 euros la dose, et qu'il peut être conservé dans des congélateurs conventionnels et non à -70 degrés comme celui de Pfizer.

Face aux chiffres de contamination qui ne fléchissent pas en France, avec 15 000 contaminations détectées par jour en moyenne, Olivier Véran n'exclut plus un troisième confinement. Le ministre de la santé l'a confié ce matin au JDD. "L'objectif des 5 000 s'éloigne et les mesures nécessaires seront prises si la situation devait s'aggraver" explique le ministre. Et ces derniers jours plusieurs élus appellent à reconfiner localement. Les maires de Reims et de Nancy souhaitent notamment mettre sous cloche la région grand-est dans les tous prochains jours. Pas du goût du maire de Colmar, Eric Straumann, qui espère de son côté un reconfinement plus ciblé, par département.

Le scrutin présidentiel est en cours en Centrafrique, où 1,8 millions de citoyens sont appelées aux urnes. Une élection très perturbée par les groupes armés rebelles qui veulent empêcher sa tenue et contrôlent deux tiers du territoire. Et ce matin l'ex-président François Bozizé, dont la candidature a été annulée par le conseil constitutionnel, a officiellement apporté son soutien à la rebellion, et appelle à ne pas voter. "Laissez Touadéra seul aller déposer son bulletin dans les urnes" a-t-il déclaré, en référence au président sortant, candidat à la réelection. Le reportage de Charlotte Cosset dans la capitale Bangui.

Le Niger vote également ce dimanche pour élire son président. Un scrutin qui doit déboucher sur une première transition démocratique entre deux présidents élus, dans ce pays marqué par les coups d'Etat et en proie à des attaques jihadistes récurrentes.  Près de 30 candidats sont en lice, avec un grandissime favori : Mohamed Bazoum, ancien ministre de l'intérieur et bras droit du président sortant Mahamadou Issoufou. Il promet de mettre l'accent sur la sécurité et l'éducation, notamment pour les jeunes filles alors que le pays détient le record mondial de fécondité, avec une moyenne de 7,8 enfants par femme.   Par ailleurs certains spécialistes de la région soulignent l'absence de renouvellement de la classe politique, avec deux anciens présidents et deux anciens Premiers ministres parmi les candidats, pour une moyenne d'âge de plus de 60 ans, dans un pays à la population très jeune.

Au Liban, un camp de réfugiés syriens a été incendié hier soir dans le nord du pays, par des membres d’un clan libanais. C’est le deuxième épisode de vendetta de ce type depuis fin novembre au Liban, qui accueille plus d’un million de réfugiés syriens, selon les autorités. Une correspondance à Beyrouth de Laure Stephan.

Pour la Face Cachée, Nabila Amel nous emmène à Cuba où la fusion des deux monnaies du pays entraîne une hausse du coût de la vie.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......