LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Premier jour de rentrée des classes à Strasbourg

Deuxième rentrée des classes sous Covid-19

25 min

Ce matin, près de 12,5 millions d'élèves ont donc retrouvé le chemin de l'école.

Premier jour de rentrée des classes à Strasbourg
Premier jour de rentrée des classes à Strasbourg Crédits : FREDERICK FLORIN / AFP - AFP

De l'odeur de la gomme et des protège-cahiers, au parfum javellisé de la nouvelle salle de classe, jusqu'aux senteurs du repas du midi à la cantine, cette année encore, difficile de goûter à tous les arômes de la rentrée avec ... un masque sur le nez. Ce matin, près de 12,5 millions d'élèves ont donc retrouvé le chemin de l'école. Et même si cette deuxième rentrée sous Covid ne ressemble pas tout à fait à celle, totalement inédite, de l'année précédente, la crise sanitaire et son lot d’incertitudes occupent toujours les têtes, en dépit de la relative accalmie sur le front épidémique et des discours rassurant du gouvernement. Ces 18 mois de pandémie ont échaudé tant les professeurs que les élèves, sans oublier leurs parents. Et, déjà, chacun s'interroge sur le déroulé des semaines à venir. La circulation du virus va, sans doute, provoquer une augmentation des contaminations. Reste à savoir dans quelle proportion ? Et puis les interrogations ne portent pas uniquement sur la situation sanitaire, mais aussi la progression des apprentissages, après quasi deux années où chacun se sera retrouvé plongé dans l'inconnu.

Invité de la rédaction : Bruno Bobkiewicz, proviseur de la cité scolaire Hector Berlioz à Vincennes et secrétaire général du Syndicat National des Personnels de Direction de l'Education nationale.

Écouter
5 min
Bruno Bobkiewicz : "Il y a une grande satisfaction partagée de retour en classe et retour à 100% pour ceux qui malheureusement avaient été éloignés."

Les autres titres de l'actualité

Emmanuel Macron a, lui, choisi de faire sa rentrée à Marseille. Deuxième jour de visite, ce jeudi. Et tandis que le chef de l'Etat occupe le terrain, l'opposition tente malgré tout d'exister.

Le polémiste Eric Zemmour, à qui l'on prête des velléités de candidature à la présidentielle, annonce qu'il ne tiendra plus sa chronique hebdomadaire dans Le Figaro.

Au Danemark, une ancienne ministre de l'Intégration est jugée à partir d'aujourd'hui. Elle est accusée d'avoir contrevenu à la loi en séparant d'office des couples de demandeurs d'asile.   

Syed Ali Shah Geelani, militant séparatiste de la première heure au Cachemire indien, est décédé hier à l'âge de 92 ans.

Des pluies torrentielles et des crues éclair frappent depuis la nuit dernière la ville de New York, au passage des restes de l'ouragan Ida.

Mikis Theodorakis, enseignant, intellectuel résistant, devenu l'auteur d'une oeuvre gigantesque et surtout le plus célèbre des compositeurs grecs est décédé aujourd'hui à l'âge de 96 ans.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
  • proviseur de la cité scolaire Hector Berlioz à Vincennes et secrétaire général du Syndicat National des Personnels de Direction de l'Education nationale
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......