LE DIRECT
Une enquête est ouverte suite aux dysfonctionnements "graves", selon le ministre

Orange présente ses plus vives excuses suite à la panne de son réseau

25 min

Hier soir, pendant plusieurs heures, il était difficile de joindre les numéros d'appels d'urgence. Le président d'Orange, Stéphane Richard, a été convoqué par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin ce matin pour s'expliquer. Des dysfonctionnements "graves et inacceptables", juge le ministre.

Une enquête est ouverte suite aux dysfonctionnements "graves", selon le ministre
Une enquête est ouverte suite aux dysfonctionnements "graves", selon le ministre Crédits : Xose Bouzas - AFP

Ce midi, on peine encore à comprendre comment une panne de cette ampleur a pu se produire. Hier soir, si vous faisiez le 15, le 17, le 18 et le 112, tous les numéros d’urgence, il était particulièrement difficile d'obtenir quelqu'un au bout du fil. Panne technique massive. De nombreux appels n’ont pas abouti, avec des conséquences graves parfois. Ce matin, on apprend qu'elle aurait potentiellement provoqué la mort d’au moins trois personnes. Le temps d'y voir plus clair, le fonctionnement est revenu progressivement à la normale dans la nuit. Orange s’en est expliqué ce matin auprès du secrétaire d’Etat Cédric O et du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Ce dernier évoque des dysfonctionnements « graves et inacceptables ». Eclairage signé Margot Delpierre.

Les autres titres du journal

Direction Israël ensuite, où la coalition anti Netanyahu accouche d'un accord de gouvernement. Tous d'accord pour éjecter Benjamin Netanyahu du pouvoir. Tous d'accord, de la gauche à l'extrême droite, pour une alliance de gouvernement. Une coalition inédite, grâce à deux hommes. Le chef de l'opposition et centriste Yair Lapid et l'ex allié d'extrême droite du Premier ministre, Naftali Bennett. On vous en dessine le portrait croisé. Et puis nous irons prendre également la températures auprès des soutiens de Benyamin Netanyahu, qui ne veulent pas croire qu'il puisse partir.

Le Parlement danois a voté un projet de loi immigration particulièrement controversé. Il doit permettre aux autorités danoises de sous-traiter l'accueil de migrants, demandeurs d'asile, et la prise en charge des réfugiés, à un ou plusieurs pays tiers, hors d'Europe. Autant dire qu'il s'agit d'une remise en question radicale du droit d'asile. Invitée de ce journal : Virginie Guiraudon, directrice de recherche au CNRS, enseignante au centre d’études européennes à Sciences-Po Paris.

Écouter
5 min
Virginie Guiraudon : "On parle depuis très longtemps au niveau européen de cette proposition et notamment au sommet européen en juin 2018 il y avait l'idée de centres de débarquement et de tri, en Afrique notamment."
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En France, la Haute autorité de santé valide le dernier élargissement de la vaccination. Vaccination des adolescents dès la mi juin. Emmanuel Macron l'a annoncé hier. 

Ce matin, la HAS va dans son sens, mais préconise de prendre son temps. Les responsables politiques ont encore des efforts à faire en matière de déclaration de patrimoine et d'intérêt. C'est La Haute autorité pour la transparence de la vie publique qui le dit ce matin.

Et puis Cannes 2021. La sélection officielle du 74e festival vient d'être dévoilée. Analyse du spécialiste cinéma de France Culture, Antoine Guillot.

Écouter
2 min
Cannes 2021 : la sélection vue par Antoine Guillot
Intervenants
  • directrice de recherche au CNRS, en poste au centre d'études Européennes à Sciences Po Paris
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......