LE DIRECT
Le 17 juin 2019, une lycéenne passe l'examen de philosophie (première épreuve du baccalauréat 2019), au lycée Janson De Sailly à Paris.

Baccalauréat, l'ultime épreuve de la session 2019

15 min
À retrouver dans l'émission

Près de 80.000 copies du baccalauréat étaient toujours manquantes ce matin. Et alors que certains élèves risquent de ne pas avoir leurs résultats comme prévu, demain, les jurys de délibération doivent, eux, se réunir aujourd'hui, malgré la grève des professeurs correcteurs.

Le 17 juin 2019, une lycéenne passe l'examen de philosophie (première épreuve du baccalauréat 2019), au lycée Janson De Sailly à Paris.
Le 17 juin 2019, une lycéenne passe l'examen de philosophie (première épreuve du baccalauréat 2019), au lycée Janson De Sailly à Paris. Crédits : DOMINIQUE FAGET - AFP

Si dans le meilleur des mondes possibles, les lycéens ne devraient sans doute pas avoir à être pénalisés par un conflit qui ne les concerne qu'indirectement, la grève des correcteurs du baccalauréat, après celle des surveillants aux épreuves, n'en marque pas moins un profond désaccord dans le monde de l'éducation aujourd'hui quant à la réforme des lycées voulue par le gouvernement. Alors depuis le début de la semaine, le ministre Jean-Michel Blanquer le répète inlassablement et sur tous les tons, tous les élèves auront bel et bien leurs résultats comme prévu demain. Et pour s'en assurer, après avoir menacé les grévistes de 15 jours de retenue de salaire, hier, on a appris qu'un dispositif exceptionnel serait mis en place en cas de copies manquantes : la prise en compte du contrôle continu.  Le Ministère multiplie, donc, les initiatives pour éviter que cette grève ait la moindre conséquence. Preuve que l'assurance de Jean-Michel Blanquer cache une certaine fébrilité. Et pour cause, ce matin encore, près de 80 000 copies étaient toujours manquantes.

Les autres titres de l'actualité

Après avoir indiqué en début de semaine vouloir "généraliser" le bracelet électronique dans la lutte contre les violences conjugales, un dispositif jamais testé en France malgré son inscription dans la loi, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, devrait se rendre prochainement en Espagne, où ce dispositif antirapprochement a fait ses preuves et parvient à sauver des vies.   

Le bombardement aérien contre un centre de détention en Libye, dans lequel 44 migrants ont été tués et une centaine blessés, est aujourd'hui l'occasion pour les ONG de rappeler les conditions de détention effroyables des migrants piégés dans ce pays, conséquence selon elles de la politique migratoire des pays européens conclue avec Tripoli.

Le sommet de Poznan, en Pologne, s'ouvre aujourd'hui. Il s'agira de débattre, à nouveau, de l’intégration des Balkans occidentaux à l’UE.

Le Kremlin a reconnu, ce matin, que le sous-marin russe dont 14 membres d'équipage ont trouvé la mortlundi dans un incendie est bien un modèle à propulsion nucléaire. Moscou qui, après avoir été accusé de chercher à dissimuler les détails de la catastrophe, assure que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour protéger le réacteur.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......