LE DIRECT
Emmanuel Macron a été accueilli par le président libanais Michel Aoun.

Emmanuel Macron est arrivé au Liban

15 min

Voyage d'Emmanuel Macron en soutien et en amitié au peuple libanais meurtri par la catastrophe du port de Beyrouth. Un déplacement qui s'imposait comme une évidence, a expliqué le président, compte tenu de l'histoire qui lie les deux pays.

Emmanuel Macron a été accueilli par le président libanais Michel Aoun.
Emmanuel Macron a été accueilli par le président libanais Michel Aoun. Crédits : Lebanese Presidency - AFP

C'est un symbole très fort de l'amitié qui unit la France et le Liban. Emmanuel Macron est arrivé par avion tout l'heure. Premier chef d'Etat à se rendre dans le pays. Deux jours après les explosions sur le port qui ont détruit une partie de la capitale Beyrouth. Il a été accueilli par le président libanais Michel Aoun. Nathanael Charbonnier a suivi la scène. Le président de la République a pris la parole quelques minutes plus tard. Il a réaffirmé le soutien de la France.

Emmanuel Macron l'a également précisé dès son arrivée : l'un des objectifs de son voyage, c'est d'aider à organiser l'aide internationale, car le ministre de l'Economie libanais l'a répété ce matin, le pays n'aura pas la capacité financière pour faire face seul, aux conséquences de la catastrophe. Beaucoup de nations se sont déjà portés volontaires, France en tête… Quelle aide internationale peut déjà espérer le Liban ? Eclairage signé Bertrand Gallicher.

A cette heure, le bilan s'élève à 137 morts et au moins 5000 blessés. Une tragédie qui frappe une nation déjà en crise. Crise économique, crise politique avec des dirigeants accusés de corruption. La colère peut faire naître un vrai changement nous dira Karim Emile Bitar, le directeur de l'Institut de sciences politiques de Beyrouth. Il était l'invité des Matins d'Eté, au micro de Chloé Cambreling.

Le drame, en France, rappelle bien entendu l'épisode d'AZF. C'était à Toulouse en 2001. Tout cela d'ailleurs ravive des craintes chez nous où de nombreux sites accueillent des matières dangereuses. Pourtant, beaucoup a été fait depuis en matière de sécurité. Il y a eu une véritable prise de conscience. Précisions de Maxime Fayolle.

Les autres titres du journal

Aux Etats-Unis, c'est une première : Facebook, Twitter, Youtube, les grandes plateformes américaines retirent, simultanément, un contenu, publié par l'équipe de campagne de Donald Trump. C'est arrivé cette nuit. Une vidéo du président américain a été dépubliée car elle enfreignait les règles de ces sites sur la désinformation autour de la pandémie de Covid-19. On assiste à un nouveau point de bascule de la part des géants des réseaux sociaux...  Ils sont de plus en plus interventionnistes sur les contenus publiés. Analyse de Maxime Tellier.

Frédéric-Jacques Temple est mort, hier à l’âge de 98 ans. En près d'un siècle, il a été poète, romancier, journaliste et même traducteur de Thomas Hardy et Henry Miller parmi tant d'autres. De nombreux hommages lui ont été rendus. Sur Twitter notamment, la ministre de la Culture Roseline Bachelot qui souligne une œuvre marquée par "ses souvenirs d’enfance, l’expérience de la guerre mais surtout le goût de l’ailleurs et l’amour de la nature." Sophie Delpont nous dresse son portrait.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......