LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Président soudanais Omar el-Béchir, un sabre à la main.

Au Soudan, la fin possible de 30 ans de règne sans partage du président Omar el-Béchir

24 min

Le régime est-il tombé au Soudan ? Quoi qu'il en soit et convaincus de l'imminence de la chute du président Omar el-Béchir, des milliers de Soudanais sont en liesse depuis ce matin dans les rues de la capitale Khartoum.

Le Président soudanais Omar el-Béchir, un sabre à la main.
Le Président soudanais Omar el-Béchir, un sabre à la main. Crédits : KHALED DESOUKI - AFP

Lorsque ce matin, la télévision nationale avait rapporté que l'armée soudanaise s'apprêtait à faire une  "déclaration importante", la rumeur avait rapidement couru qu'un coup de force était en cours contre le président Omar el-Béchir. Déclenchant de nouvelles scènes de liesse, des milliers de personnes ont aussitôt afflué dans le centre de la capitale sur le lieu même où, depuis le weekend dernier, des manifestants antigouvernementaux observent un sit-in de protestation devant le siège du ministère de la Défense. Et au final, après que des militaires eurent effectué une perquisition au siège du mouvement islamiste dirigé par Omar el Béchir (la principale composante du parti au pouvoir), le dictateur aurait donc fini par démissionner, sous la pression certes de la rue mais aussi, donc, de l'armée.

Les autres titres de l'actualité

Les bureaux de vote ont ouvert ce matin en Inde, où le Premier ministre sortant compte sur la ferveur nationaliste pour sortir victorieux de ce scrutin. Il faut dire que ces élections générales s'annoncent plus serrées que prévu pour Narendra Modi, en raison du mécontentement suscité par la hausse du chômage.   

Les dirigeants européens et la Première ministre britannique se sont mis d'accord, la nuit dernière, sur un report du Brexit pouvant aller jusqu'au 31 octobre.  Du coup Theresa May reviendra aujourd'hui devant les députés pour leur expliquer ce qu'elle compte faire du temps imparti par l'UE.   

Le fondateur du site Wikileaks, Julian Assange, a été arrêté ce matin à Londres dans l'ambassade d'Equateur, où le lanceur d'alerte était réfugié depuis juin 2012.

En France, le Parlement a adopté définitivement, ce matin, le volumineux projet de loi Pacte au prix d'un bras de fer sur la privatisation d'Aéroports de Paris.   

L'invité politique de la rédaction  : Isabelle Falque-Pierrotin, garante du « grand débat national».

Isabelle Falque-Pierrotin, garante du « grand débat national», le jeudi 11 avril 2019
Isabelle Falque-Pierrotin, garante du « grand débat national», le jeudi 11 avril 2019 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......