LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des manifestants polonais brandissent les lettres de la principale télévision privée du pays, TVN, menacé par le projet de loi sur le contrôle des médias votée le 10 août au Parlement.

Le parlement polonais adopte un texte controversé sur le contrôle des médias

15 min

Les députés polonais viennent de voter un projet de loi contesté portant sur le contrôle des médias. Il a fait imploser la coalition gouvernementale.

Des manifestants polonais brandissent les lettres de la principale télévision privée du pays, TVN, menacé par le projet de loi sur le contrôle des médias votée le 10 août au Parlement.
Des manifestants polonais brandissent les lettres de la principale télévision privée du pays, TVN, menacé par le projet de loi sur le contrôle des médias votée le 10 août au Parlement. Crédits : JANEK SKARZYNSKI - AFP

"Escrocs" ! C'est donc sous ce cri répété plusieurs fois par des députés de l'opposition que le parlement polonais a adopté, mercredi soir, une loi sur le contrôle des médias. Le texte interdit aux sociétés non européennes de détenir plus de 49% d'un diffuseur polonais.  Il vise directement le principal réseau de télévision privé du pays, souvent critique envers le gouvernement et possédé par le groupe américain Discovery. Attaqué par les opposants, qui voient une atteinte grave à la liberté de la presse, le projet de loi a aussi causé la fracture de la coalition au pouvoir.

Les autres titres du journal

En Afghanistan, l'armée s'est trouvée un héros face aux Talibans. Un nouveau général tente d'organiser la résistance. A la suite de l'Allemagne, la France annonce ce jeudi matin qu'elle suspend les expulsions de migrants vers l'Afghanistan.

Deliveroo claque la porte en Espagne : une loi contraint désormais les plateformes à salarier leurs livreurs. D'autres entreprises tentent de trouver des parades.

En Israël, un pass sanitaire ... à partir de trois ans ! Le gouvernement durcit encore les règles face au variant delta.

Une troisième dose de vaccin en France dès la mi-septembre :  annoncée par l'exécutif, elle doit encore être approuvée par la Haute Autorité de Santé. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......