LE DIRECT
Un trader à la Bourse de New-York

Combien pour limiter les effets désastreux du Covid-19 ?

25 min

Le Covid-19, désormais qualifié de "pandémie" par l'Organisation mondiale de la santé, fait trembler les grands acteurs économiques de la planète, qui injectent à tour de rôle des dizaines de milliards de dollars pour éviter un désastre.

Un trader à la Bourse de New-York
Un trader à la Bourse de New-York Crédits : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Le mot a donc été officiellement lâché. Depuis hier, le coronavirus n'est plus une épidémie mais bien une pandémie. Une nuance sémantique qui, en réalité, ne fait que confirmer ce que l'on constate quotidiennement et invariablement, à savoir que l'étendue de la maladie s'est aujourd'hui élargie. En revanche, au débat sans fin de savoir si la peur est ou non plus contagieuse que le Covid-19 lui-même, l'Organisation Mondiale de la Santé n'aura pas véritablement apporté de réponse concrète. Seule certitude, le dernier bilan fait état de plus de 119 000 cas de contamination, recensés dans plus de 110 pays et territoires, et ayant causé la mort d'au moins 4351 personnes.  Pour le reste, s'agissant des moyens de prévenir une infection par le nouveau coronavirus ou d’en guérir les symptômes, les spécialistes de l’OMS tablent sur un délai de douze à dix-huit mois avant de voir, potentiellement, le premier vaccin être mis sur le marché. Quant aux médicaments à l'étude, près de 80 essais cliniques seraient actuellement en cours. Et là, il faudra sans doute attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant que ces molécules antivirales puissent être commercialisées.  

Il est un vaccin, en revanche, qui lui est d'ores et déjà prêt à être administré, celui de l'injection de monnaie. Quand l'Australie annonce un plan de relance de 18 milliards de dollars, le Royaume-Uni promet, lui, un soutien budgétaire de 30 milliards de livres. De son côté l'Italie prévoit de débloquer une enveloppe de 25 milliards d'euros. Et puis, seule grande banque centrale à n'avoir pas encore réagi à la crise, la Banque centrale européenne devrait sortir, aujourd'hui, un nouvel arsenal monétaire.

Fait sans précédent, le Président américain a annoncé la suspension pour trente jours de la plupart des voyages depuis l’Europe et exhorté les Américains à éviter tout voyage à l'étranger.

En France, le coronavirus a contaminé 2 281 personnes , dont 105 sont actuellement en état grave et 48 sont décédées. Comment se transmet la maladie ? Combien de temps vit le virus fonction de l'environnement ? Quel est le temps d'incubation de la maladie ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard Philippe s'affichent , tous deux, en première ligne ce jeudi face à la pandémie.

Invité de la rédaction : Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement.

Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement, le 12 mars 2020
Marc Fesneau, ministre des Relations avec le Parlement, le 12 mars 2020 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Crédits : Visactu

Les autres titres de l'actualité

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a annoncé de nouveaux ajustements pour les prochaines épreuves de contrôle continu du nouveau bac pour les élèves de Première.

Intervenants
  • ministre chargé des Relations avec le Parlement, ancien député du Loir-et-Cher et président du groupe MoDem à l'Assemblée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......