LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Premier ministre Jean Castex

Covid-19 : "Ce n'est certainement pas le moment pour desserrer la bride" affirme Jean Castex

33 min

Le Premier ministre prépare les esprits à l'idée d'un non allègement des mesures de restrictions et s'est ainsi exprimé interrogé par Le Monde.

Le Premier ministre Jean Castex
Le Premier ministre Jean Castex Crédits : VALERY HACHE / POOL - AFP

C'est devenu désormais un rituel. Chaque jeudi, après que le Conseil de Défense a rendu ses ultimes arbitrages dans la matinée, le gouvernement tient lui sa conférence de presse. Un point d'étape, toutefois particulièrement attendu, aujourd'hui, deux semaines après le reconfinement des Français, et alors que se multiplient les appels des commerçants à plus de souplesse, sans compter les interrogations sur un éventuel durcissement des restrictions pour les lycées. Sauf que c'est plutôt le statu quo, qui devrait a priori prédominer, même si le Premier ministre pourrait tout de même vouloir donner des perspectives de calendrier, et notamment à six semaines du début des vacances de fin d'année, habituellement précédées d'une intense activité économique.  

Les autres titres de l'actualité

Avec la fermeture des commerces et la vente en ligne, la poste se prépare à un pic d'activité inédit, à partir de la fin du mois et jusqu'à Noël.

Coup de théâtre dans l'enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle 2007. Hier, Ziad Takieddine, le sulfureux intermédiaire, mais aussi l'un des principaux témoins à charge contre Nicolas Sarkozy, a retiré ses accusations.

Aux Etats-Unis, la hausse continue du nombre de cas de coronavirus force les autorités locales à prendre de nouvelles mesures.

En attendant de savoir si l'élection de Joe Biden va marquer un sursaut diplomatique, Téhéran continue à accumuler de l'uranium.

Un an après avoir été poussé hors du pouvoir par la rue, Evo Morales est de retour dans son fief en Bolivie.

La propagation d’informations fausses ou manipulées en ligne n’a cessé de croître pendant l’épidémie de Covid-19. Invité de la rédaction à ce sujet : Christophe Deloire, président du Forum sur l'information et la démocratie, également secrétaire général de Reporters Sans Frontières. Entretien préparé avec Maïwenn Bordron.

Écouter
6 min
Christophe Deloire : "Le danger aujourd'hui est que ceux qui édictent les normes de l'espace public et adoptent les lois de manière non transparente soient d'un côté Mark Zuckerberg et de l'autre Xi Jinping."
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......