LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président de la République française, Emmanuel Macron

La plan pauvreté d'Emmanuel Macron

24 min

Emmanuel Macron dévoile son plan de lutte contre la pauvreté, doté d'un montant de 8 milliards d'euros sur quatre ans.

Le président de la République française, Emmanuel Macron
Le président de la République française, Emmanuel Macron Crédits : MICHEL EULER / POOL - AFP

Les derniers chiffres publiés cette semaine par l’Insee confirment, à tout le moins, le caractère alarmant de la situation. En 2016, près de neuf millions de Français étaient considérés comme pauvres, soit 14% de la population active. Un taux qui grimpe à presque 20% chez les moins de 18 ans. Ou pour le dire autrement, en France, aujourd’hui, un enfant sur cinq vit dans une famille pauvre. Et même s’ils n’ont rien ou pas grand-chose, pour autant, ils ne sont pas rien, ni même peu de chose.   

Le président Emmanuel Macron, d’ailleurs, en convient, lui qui présentait justement, ce matin, son plan de lutte contre la pauvreté.  En revanche et après la polémique suscitée par ses propos "sur le pognon de dingue" que coûteraient, selon lui, les aides sociales, le président n'a pas l'intention de question de créer une nouvelle aide financière. Le chef de l'Etat miserait plutôt sur la prévention et l'accompagnement.

Emmanuel Macron réussira-t-il à casser, enfin, son image de "Président des riches"  ?

Les autres titres de l'actualité

Le chef de l'Etat doit se rendre, aujourd'hui, au domicile de la veuve de Maurice Audin et devrait reconnaître, à cette occasion, "la responsabilité de l'Etat dans la disparition" de ce militant de l'indépendance de l'Algérie, torturé par l'armée française et disparu sans laisser de traces en 1957. Nous écouterons la réaction de Benjamin Stora, pour qui "C'est un moment très important dans la reconnaissance par l'Etat français des exactions commises pendant la guerre d'Algérie. C'est un geste très fort dans la connaissance de cette période face à des exigences d'Histoire, notamment de la part des jeunes générations."

L'interview politique du jeudi : Wallerand de Saint-Just, conseiller régional et trésorier du parti Rassemblement National (ex FN).

Wallerand de Saint-Just, conseiller régional d’Ile-de-France et trésorier du  parti Rassemblement National, jeudi 13 septembre 2018
Wallerand de Saint-Just, conseiller régional d’Ile-de-France et trésorier du parti Rassemblement National, jeudi 13 septembre 2018 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France

Le réquisitoire dans le procès des trois skinheads impliqués dans la mort de Clément Méric.

La décision du Parlement européen d'activer contre la Hongrie le mécanisme le plus radical visant un pays bafouant les règles européennes ira-t-elle à son terme ? 

La dirigeante birmane, Aung San Suu Kyi, est sortie de son silence aujourd'hui et pour la première fois, au sujet des deux journalistes de Reuters condamnés à sept ans de prison.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......