LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Surveillance le 8 avril 2020 par des drones de différents lieux de Paris à la demande de la Préfecture de Police de la capitale. Ici, non loin de la tour Eiffel.

Usage de drones : le ministère de l'Intérieur rappelé à l'ordre par la CNIL

25 min

La Commission nationale de l'informatique et des libertés épingle l'usage de drones avec caméras par les forces de l'ordre.

Surveillance le 8 avril 2020 par des drones de différents lieux de Paris à la demande de la Préfecture de Police de la capitale. Ici, non loin de la tour Eiffel.
Surveillance le 8 avril 2020 par des drones de différents lieux de Paris à la demande de la Préfecture de Police de la capitale. Ici, non loin de la tour Eiffel. Crédits : Antoine Lorgnier / Only France - AFP

Sous forme de rappel à l'ordre, c'est en réalité bien d'une sanction qu'il s'agit. Après le Conseil d'Etat (vis-à-vis de l'Etat puis de la Préfecture de Police de Paris), c'était au tour de la CNIL, ce matin, de demander au ministère de l'Intérieur d'arrêter, sans délai, tout usage de drones équipés de caméras "en dehors de tout cadre légal". L’autorité chargée de protéger nos données et notre vie privée demande à l’Etat de ne plus avoir recours à ces engins, "quelles que soient les finalités poursuivies", tant qu’une loi n’encadrera pas leur utilisation.  Rappelons que depuis près d'un an, déjà, la police et la gendarmerie ont recours à des drones, notamment, pour veiller au respect des mesures de confinement. Une pratique totalement hors des clous de la loi.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les autres titres de l'actualité

L'Affaire du Siècle" arrive aujourd'hui devant la justice. Le tribunal administatif de Paris doit examiner le recours contre l'Etat déposé par 4 ONG.

Renault dévoile depuis ce matin sa feuille de route pour affronter la révolution du secteur automobile. En l'occurrence, la marque au losange se verrait bien "leader dans l'électrification" en 2025.  

Le rachat de Carrefour, par une entreprise étrangère, représenterait une difficulté majeure.  Déclaration, ce matin, du ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, après que le géant canadien Alimentation Couche-Tard a fait part de son intention d'acquérir le groupe tricolore.  

Invité de la rédaction : Mathieu Plane, économiste à l'OFCE.  

Écouter
5 min
Mathieu Plane : Carrefour approché par un groupe canadien : "la crise du Covid a changé le rapport du gouvernement vis à vis de ses intérêts stratégiques et l'alimentaire fait partie des biens essentiels."

Le gouvernement italien en sursis.  Hier, en pleine lutte de pouvoir contre le premier ministre, Matteo Renzi a provoqué une crise gouvernementale en annonçant la démission de deux ministres issus de son parti.  

Le 14 janvier 2011, après 23 ans de règne, le dictateur Ben Ali cédait sous la pression populaire. Mais après 10 ans de promesses non tenues par l’Etat, certains de ceux qui ont participé à la révolution de Jasmin menacent de s’immoler en cette journée anniversaire au goût, décidément, amer.

En Ouganda se tient, depuis ce matin, une élection présidentielle sous très haute tension.

Intervenants
  • Economiste, directeur adjoint du département analyse et prévision de l'OFCE
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......