LE DIRECT
Des lycéens passent l'épreuve de philosophie, première session d'épreuves du baccalauréat 2021, au lycée Hélène Boucher à Paris.

Jour J pour le Bac 2021, version Covid-19

25 min

L'épreuve de philo a donné ce matin le coup d'envoi d'un bac 2021 aménagé.

Des lycéens passent l'épreuve de philosophie, première session d'épreuves du baccalauréat 2021, au lycée Hélène Boucher à Paris.
Des lycéens passent l'épreuve de philosophie, première session d'épreuves du baccalauréat 2021, au lycée Hélène Boucher à Paris. Crédits : Martin BUREAU - AFP

Depuis les années 70, elle donne traditionnellement le coup d'envoi des épreuves du baccalauréat. Mais ce matin, au terme d'une année perturbée par l'épidémie, c'est aussi dans un contexte d'épreuves aménagées, synonyme pour certains de "bac factice", que plus d'un demi million de candidats ont franchi les portes des lycées pour passer l'écrit de philo, la seule épreuve maintenue avec le grand oral. Épreuve dont l'enjeu était, d'ailleurs, considérablement réduit puisque pour tenir compte d'une année de Terminale chamboulée, non seulement le contrôle continu représente cette année au minimum 82% de la note finale des candidats au bac général et technologique, l'épreuve écrite de philosophie et celle du grand oral correspondant aux 18% restants ; mais s'agissant de cette épreuve de philo c'est en l'occurrence la meilleure note qui sera retenue entre celle obtenue à l'examen et celle du contrôle continu. A la condition toutefois d'avoir tout de même rendu sa copie ce matin. Raison pour laquelle nombreux sont ceux à être ressorti très rapidement de la salle d'examen.

"Discuter, est-ce renoncer à la violence ?", "Est-il toujours injuste de désobéir aux lois ?", "Sommes-nous responsables de l'avenir ?", explications d'un extrait de l'oeuvre de Durkheim ou de Freud figuraient parmi les sujets proposés dans les lycées généraux et technologiques. Analyse d'Adèle Van Reeth, productrice sur nos ondes des Chemins de la Philosophie.

Écouter
2 min
Adèle Van Reeth : "Le sujet 'Discuter, est-ce renoncer à la violence ?' me plaît beaucoup parce que ce n'est pas un sujet scolaire. On est obligé de le prendre au sérieux et de se poser vraiment la question."

Les autres titres de l'actualité

Emmanuel Macron veut faire de la lecture une "grande cause nationale".  Annonce faite aujourd'hui par le chef de l'Etat dans les Hauts de France.

Invitée de la rédaction : Sophie Briquet-Duhazé, maître de conférences en Sciences de l'Education et ancienne professeure des écoles.

Écouter
4 min
Sophie Briquet-Duhazé : "La maîtrise de la lecture doit être une cause nationale et doit concerner à la fois les enseignants, les parents, les personnels de crèche, le milieu des entreprises, etc."
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Une conférence de donateurs, soutenue par l'ONU, est organisée aujourd'hui pour venir en aide au Liban, confronté à un effondrement économique doublé d'une impasse politique.

A Hong Kong, le rédacteur en chef et quatre collaborateurs du quotidien pro-démocratie Apple Daily ont été arrêtés ce matin. Manière pour Pékin d'étouffer la voix du journal d'opposition.

L'ancien chef d'Etat Laurent Gbagbo est attendu aujourd'hui en Côte d'Ivoire après 10 années d'absence.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......