LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un groupe de pays riches, représentant 13% de la population mondiale, a réservé la moitié des futures doses de vaccins contre la Covid-19.

Les pays riches font main basse sur les vaccins contre le nouveau coronavirus

24 min

La guerre des vaccins a commencé. Un groupe de pays riches, représentant 13% de la population mondiale, a réservé la moitié des futures doses de vaccins contre le Covid-19. Ce sont les chiffres d'un rapport de l'ONG Oxfam publié hier.

Un groupe de pays riches, représentant 13% de la population mondiale, a réservé la moitié des futures doses de vaccins contre la Covid-19.
Un groupe de pays riches, représentant 13% de la population mondiale, a réservé la moitié des futures doses de vaccins contre la Covid-19. Crédits : VINCENZO PINTO - AFP

La guerre des vaccins a commencé. Un groupe de pays riches, représentant 13% de la population mondiale, a réservé la moitié des futures doses de vaccins contre la Covid-19. Ce sont les chiffres du rapport de l'ONG Oxfam publié hier. Ces pays s'approvisionnent par précaution auprès de nombreux fabricants concurrents, dans l'espoir qu'au moins l'un d'eux trouve un vaccin efficace. Ainsi le rapport demande à se pencher de manière urgente sur la difficulté qu'aura une grande partie de la population mondiale à trouver des vaccins. Un dispositif de mutualisation internationale existe, il s'appelle Covax et est soutenu par l'OMS. Mais il manque cruellement de financement et reste pour le moment boycotté par les Etats-Unis. Précisions de Valérie Crova.  

Dans le reste de l'actualité

Alexeï Navalny aurait été empoisonné avec une bouteille d'eau dans sa chambre d'hôtel selon son équipe. L'opposant à Vladimir Poutine est toujours hospitalisé en Allemagne depuis près d'un mois. L'Allemagne qui demande aujourd'hui l'aide de L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, pour enquêter sur ce possible empoisonnement.  Précisions avec Claude Bruillot depuis Moscou.

Nouveau scandale dans la police allemande. Des procédures disciplinaires sont engagés contre 29 policiers, pour avoir participé à une groupe WhatsApp. Dans ce groupe, les agents s'échangeaient des photos d'Adolf Hitler et de croix gammées par centaines, ou encore un montage d'un migrant incrusté dans une chambre à gaz. Trente-quatre bureaux de police et plusieurs appartements ont été perquisitionnés. Les précisions depuis Berlin de  Ludovic Piedtenu.

Direction l'Australie ou tout le monde n'a pas tiré les enseignements des incendies records qui ont ravagé l'île en janvier dernier, tuant plus d'un milliard d'animaux. Exemple avec ce tourisme "du monde d'après" : la compagnie aérienne Qantas lance le mois prochain des vols qui vous emmèneront… là d'où vous êtes partis ! Les frontières de l’Australie étant fermées, la compagnie veut proposer à ses clients des vols touristiques, au cours desquels ils pourront admirer, depuis le ciel, les plus beaux paysages de l’Australie, ou du moins ce qu'il en reste…  A Sydney, la correspondance de Grégory Plesse.

C'est la rentrée syndicale pour la CGT, la FSU et Solidaires. Déçus par le plan de relance, les trois organisations lancent un appel à la grève et à la manifestation ce jeudi, contre les suppressions d'emploi en cette période de crise et pour la hausses des salaires. De mars à septembre, 345 plans de sauvegarde de l’emploi ont été recensés, c'est 110 de plus que l'an dernier sur la même période, et cela pourrait représenter jusqu’à 51 000 emplois.

Une décision "révoltante" pour le ministre de l'économie Bruno Le Maire. La fermeture de l'usine Bridgestone continue de faire réagir en France. Mercredi le fabricant japonais de pneumatiques révélait son projet de fermeture de l'usine de Béthune dans la pas-de-Calais. L’usine, ouverte en 1961, emploie 853 salariés. La ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher promet une réunion qui "pourrait se tenir lundi" avec les dirigeants européens de Bridgestone, pour trouver une alternative à la fermeture. Pour en parler avec nous ce midi, notre invité Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises.

Écouter
7 min
Alain Griset : "Bridgestone n’a pas du tout étudié toutes les solutions ."
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
  • ministre délégué aux PME du gouvernement de Jean Castex
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......