LE DIRECT
Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye (à droite) a remis son rapport au Premier ministre ce jeudi matin.

Le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a rendu ses préconisations

15 min
À retrouver dans l'émission

Quel système de retraite demain en France ? Après 18 mois de concertation, le haut commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a rendu sa copie. Parmi ses préconisation : un système universel à point, un âge d'équilibre à 64 ans, ou encore un système surcote-décote.

Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye (à droite) a remis son rapport au Premier ministre ce jeudi matin.
Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye (à droite) a remis son rapport au Premier ministre ce jeudi matin. Crédits : Christophe Morin/IP3 PRESS/MAXPPP - Maxppp

Notre futur système de retraite est en train, doucement mais surement, de se dessiner. Nouvelle étape ce jeudi avec la présentation du rapport de Jean-Paul Delevoye. Comme on pouvait s'y attendre, le "monsieur retraite" du gouvernement préconise un système universel. Afin d'inciter les Français à travailler plus longtemps, ce système comprendrait notamment un âge d'équilibre à 64 ans, avec un dispositif de surcote-décote. 

Cette réforme sensible est exposée au beau milieu de l'été. Le but affiché, c'est de garantir l'équilibre du système à long terme, autrement dit que ce système par redistribution supporte le vieillissement de la population. Il devra être mis en place en 2025 et remplacer les 42 régimes de retraite actuelle. 

Les autres titres du journal 

Dans le sillage de l'affaire François de Rugy, l'observatoire de l'éthique publique publie des recommandations pour plus de transparence au gouvernement. Une sorte de manuel du bon ministre, pour éviter les nouveau scandales en politiques. 

Dans l'actualité également, un incendie a fait au moins 24 morts dans studio d'animation à Kyoto, dans l'Ouest du Japon. La piste criminelle est privilégiée. 

Et puis, la polémique en République démocratique du Congo, après que l'Organisation mondiale de la santé a élevé l’épidémie d'Ebola au rang d'urgence sanitaire mondiale. Cette alerte divise la communauté scientifique internationale, car cet épisode est très différent de la grande épidémie d'Ebola qui a tué 11.000 personnes, il y a cinq ans, en Afrique de l'ouest.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......