LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Début d'un couvre-feu nocturne dans une rame de métro à Paris.

En France, l'option d'un reconfinement partiel n'est plus écartée

25 min

Face à une situation "particulièrement préoccupante", le Premier ministre, Jean Castex, remonte en première ligne, aujourd'hui, pour annoncer le basculement de plusieurs départements en "alerte maximale" contre le Covid-19.

Début d'un couvre-feu nocturne dans une rame de métro à Paris.
Début d'un couvre-feu nocturne dans une rame de métro à Paris. Crédits : ABDULMONAM EASSA - AFP

La situation serait-elle en passe de devenir hors de contrôle sur une partie du territoire ? Hier plus de 26 000 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été dépistés en France, soit 6000 de plus que la veille. Le pays a également enregistré 166 morts, faisant ainsi passer la barre des 34.000 décès depuis le début de la pandémie. Au point que le gouvernement ne semble plus écarter l'option d'un reconfinement partiel, pour les zones à risque maximal, si le couvre-feu ne produisait pas ses effets d'ici trois à quatre semaines. Seule certitude, pour l'instant, Jean Castex devrait annoncer aujourd'hui le basculement de plusieurs départements en alerte maximale, avec de nouveaux couvre-feux à la clef.

Les autres titres de l'actualité

Après les municipales, l'épidémie pourrait-elle perturber le déroulement des prochaines élections régionales et départementales ? Une commission devra trancher d'ici la fin de l'année, entre partisans d'un report et ceux qui redoutent une crise démocratique.   

Quand l’assurance-chômage se trouve prise dans un redoutable effet ciseau. D'un côté, une baisse historique de ses recettes, due aux mesures de soutien à l'économie en pleine épidémie, et de l'autre une explosion de ses dépenses, sous l’effet de la récession. 

Invité de la rédaction : Michaël Zemmour, économiste à l'université Paris 1, ainsi qu'au laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques de Science Po.  

Écouter
6 min
Michaël Zemmour : "Faire peser la dette sur les assurances sociales, c’est risquer d’asphyxier financièrement ces organismes."

Sept "décrocheurs" de portraits d'Emmanuel Macron, condamnés l'an dernier pour vol en réunion, étaient rejugés ce matin à la Cour d'appel de Paris.

Aux Etats-Unis, c'est ce soir que se tiendra l'ultime duel télévisé entre Donald Trump et Joe Biden.

L'Irlande est devenue la nuit dernière le premier pays d'Europe à reconfiner toute sa population.

Le Parlement européen a décerné ce matin son prix Sakharov "pour la liberté de l'esprit" à l'opposition au Bélarus.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Maître de conférences en économie à l’Université Paris 1 et chercheur associé à Sciences Po au laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP).
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......